Chargement des breaking news...
Politiques Publiques

Pollution : 3 milliards de FCFA d’amendes impayées par les entreprises

Le ministère de l'Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement durable peine à recouvrer les sommes liées aux sanctions pécuniaires infligées aux opérateurs économiques qui prennent des libertés avec le cadre règlementaire sur l’environnement.

Publiée mardi 21 septembre 2021 à 18:31:47Modifiée mardi 21 septembre 2021 à 18:31:50Temps de lecture 4 minPar Philipe NSOA

Le gouvernement pense à un recouvrement forcé des amendes environnementales.

Du 24 au 26 novembre 2021, le Centre régional d’enseignement spécialisé en agriculture, Forêt-Bois (Cresa Forêt-Bois) de Yaoundé va abriter un colloque sur le thème « 25 ans de la Loi n°96/12 du 5 août 1996 portant loi-cadre relative à la gestion de l’environnement au Cameroun : implications écologiques, juridiques, politiques et socioéconomiques ». Universitaires, chercheurs, représentants des pouvoirs publics, des milieux d’affaires, de la société civile et des partenaires au développement vont tenter de faire un premier bilan de la Loi n°96/12 du 5 août 1996 portant Loi-cadre relative à la gestion de l’environnement au Cameroun.

Lire aussi : Economie circulaire : une fiscalité environnementale en étude au Cameroun

C’est que, malgré de nombreuses lois et règlements sur la gestion de l’environnement, l’implémentation n’est pas de mise dans toutes les entreprises et sphères de la société. Le ministère de l'Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement durable (minepded) révèle l’existence des arriérés à hauteur de 3 milliards de FCFA au titre des amendes environnementales dues par des opérateurs, selon le principe du pollueur-payeur. Face à la difficulté dans le processus de recouvrement de ces amendes environnementales, le Minepded indique qu’il a sollicité l’appui du ministère des Finances à travers la direction générale des impôts (DGI) pour procéder au recouvrement forcé.

Lire aussi : Déchets plastiques : les petits pas de l’industrie du recyclage

Sur le long terme, le ministère en charge de l’Environnement envisage de travailler avec le Minfi en vue d’insérer dans la loi de finances des dispositions permettant l’amélioration du recouvrement ; mettre en place une plateforme d’échanges Minfi-Minepded et solliciter l’appui du Minfi pour le recouvrement des arriérés sur les amendes environnementales.

Recouvrement forcé

Déjà, le gouvernement tire quelques recettes des services de l'environnement et des forêts. Le ministère en charge de l’Environnement déclare avoir mobilisé en 2019 et 2020 respectivement 438 et 804 millions de FCFA au titre des amendes environnementales. Le département ministériel envisage de renforcer ses recettes dans d’autres niches potentielles, en l’occurrence les frais d’exploitation des sources génétiques (le matériel d’origine végétale, animale, microbienne).

Lire aussi : Le droit d’assise menace la filière du recyclage du plastique

Dans la circulaire relative à la préparation du budget de l’Etat pour l’exercice 2022, le président instruit le gouvernement d’être plus sévère envers les atteintes à la nature. Des sanctions devraient pleuvoir désormais est elles pourraient être plus lourdes. Le projet de loi de finances en élaboration devrait ainsi être marqué d’une part, la « poursuite du renforcement de la fiscalité environnementale, en droite ligne des engagements internationaux souscrits par notre pays » et d’autre « la poursuite du durcissement du régime de taxation de l'exploitation illégale des ressources naturelles. » Autant dire que les entreprises qui se sont jusque-là données des libertés avec la règlementation en matière de respect de l’environnement pourraient le regretter à partir de l’année prochaine.

Lire aussi : Port de Kribi : 3,2 milliards de Fcfa pour recycler les déchets pétroliers

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner