Business et Entreprises
A la Une

Port de Kribi : le trafic  de marchandises atteint 10 millions de tonnes (+20%) en 2022

Cette performance est principalement due au trafic des vracs liquides avec un volume de 8,2 millions de tonnes en 2022, soit 82% du trafic global (combiné onshore - offshore)

Entre janvier et décembre 2022, le Port en eau profonde de Kribi, dans la cité balnéaire de la région du Sud du Cameroun, a réalisé des performances «hors du commun». Parole de Michaël Mama, le directeur d’exploitation du Port autonome de Kribi (PAK), l’entreprise publique chargée de la gestion de cette plateforme portuaire. D’après ce dernier, le trafic au sein de cette plateforme frôle les 10 millions de tonnes de marchandises au cours de l’année 2022. Il s’agit d’un record jamais atteint, depuis sa mise en exploitation en mars 2018. Ce trafic est en hausse de 1 439 196 tonnes par rapport à 2021, soit une augmentation de près de 20% en valeur relative.

Selon les données consultées par Eco Matin, cette performance est principalement due au trafic des vracs liquides avec un volume de 8,2 millions de tonnes en 2022, soit 82% du trafic global (combiné onshore – offshore). Le trafic import conteneurs pleins, a atteint 55 611 EVP (Equivalent Vingt Pieds) manutentionnés en 2022 contre 49 818 EVP en 2021. De manière générale, la part du trafic conteneurs (vides + pleins) est de 58% du trafic global (tonne) sur le trafic onshore pour la même année. Le trafic conteneurs (EVP) qui affiche 277 862 EVP en 2022, est dominé par le trafic transbordement qui représente 63% du trafic global (EVP), soit un trafic de 175 393 EVP, tandis que le trafic national suit avec 102 469 EVP, soit 37% du trafic global (EVP).

Lire aussi : https://ecomatin.net/affaire-riz-butter-brand-les-precisions-du-port-de-kribi/

Productivité à quai 

L’accroissement continu du trafic au port de Kribi a s’est également manifesté sur le terminal polyvalent avec 746 524 tonnes contre seulement 155 061 tonnes en 2021. La plateforme portuaire a accueilli en 2022, 406 navires dont 230 porte-conteneurs. Par rapprochement à son linéaire de quai de 615 mètres, sa productivité à quai a atteint un indice de productivité de 136, le classant ainsi au premier rang de la productivité à quai pour la deuxième année consécutive devant les ports de Lomé et de Sierra Leone, a laissé entendre Michaël Mama. Une reconnaissance de l’Association de Gestion des Ports d’Afrique de l’Ouest et du Centre (Agpaoc), réunie en Conseil annuel du 07 au 09 novembre dernier à Lagos.

Pour l’administration du PAK, cette consécration est la résultante de plusieurs facteurs déterminants. Notamment : la diversification des trafics boostés par le développement soutenu et continu de certaines filières de croissance sur le domaine portuaire ; le développement de l’offre de service logistique de plus en plus adapté aux besoins ; l’amélioration des productivités liées aux navires et aux équipements ; l’acquisition de nouveaux équipements portuaires sur les terminaux pour répondre à la croissance et s’adapter aux nouveaux trafics ; et l’effort conjugué des acteurs majeurs de la Communauté Portuaire. «Le port de Kribi se donne les moyens d’être à la hauteur des attentes en améliorant ses capacités opérationnelles, logistiques et ses performances au fil du temps, dixit Patrice Melom, le directeur général du PAK. Nous ne ménageons aucun effort pour rendre notre zone industrielle et logistique plus attractive».

Lire aussi : https://ecomatin.net/port-de-kribi-kribi-conteneurs-terminal-annonce-loperationnalisation-du-paiement-electronique/

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page