A la UneConjoncture

Pourquoi Douala figure parmi les 10 villes les « moins habitables » du monde

Selon le classement 2019 des villes habitables de la planète, réalisé par l’entreprise Britannique The Economist Intelligence Unit, l’insalubrité, la pollution de l’environnement, la criminalité et les infrastructures seraient les principales raisons à ce rang défavorable attribué à la métropole camerounaise.

The Economist Intelligence Unit, filière du britannique The Economist Group a publié récemment son classement 2019 des villes habitables au monde. Selon les statistiques, la capitale économique du Cameroun occupe le 133e rang sur 140 pays, juste derrière Alger (Algérie, 132e).

En effet, la métropole camerounaise a une note générale de 44 sur 100 points possibles. Ces points sont répartis tels que suit : une note de 60 sur 100 dans la rubrique « stabilité » Ceci à cause de la hausse du taux de criminalité, 25 sur 100 en matière de santé de base et 48,4 sur 100 dans le domaine de la culture et l’environnement. Le volet éducation obtient des notes relativement inquiétantes avec 33,3 points sur 100. Coté infrastructures, Douala n’obtient pas la moyenne avec 42,9 sur 100« Les conflits et la crise économique définissent les villes qui ont connu des difficultés dans notre indice au cours de la dernière année », commente The Economist Intelligence Unit.


>> Lire aussi – Terminal à conteneurs du Port de Douala : qui est Terminal Investment Limited SA (TIL) ?


Toutefois, la capitale économique camerounaise n’est pas la seule ville africaine mal classée. Le classement de cette année révèle que cinq des dix villes les moins habitables de la planète se trouvent en Afrique. Il s’agit de Lagos (Nigeria, 2e dans ce mauvais Top 10), Tripoli (Libye, 4e). Aussi, Harare (Zimbabwe, 7e) et Alger (Algérie, 9e). Les autres mauvais élèves sont Damas (Syrie, 1er), Dhaka (Bangladesh, 4e), Karachi (Pakistan, 5e). Tout comme Port Moresby (Papouasie Nouvelle-Guinée, 6e) et Caracas (Venezuela, 10e).

Par contre, Abidjan fait une belle progression même si elle reste loin du Top 100. Elle occupe la 123e place du classement avec 52,2 points sur 100. Le rapport sur les cinq dernières années note dans ce sens que « la diversification de l’économie de la Côte d’Ivoire et le renforcement de la gouvernance ont entraîné des améliorations ». Notons d’ailleurs que Vienne a été élue pour cette année la ville la plus habitable des 140 villes que The Economist Intelligence Unit a inclu dans son étude. La ville Autrichienne déloge ainsi Melbourne, avec 99,1 points sur 100.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page