Non classé

Pratique illicite : prometal dénonce la contrefaçon de ses produits de marque Tropic

Selon un communiqué rendu public par cette société, des pelles et limes contrefaites sont en circulation depuis quelques temps portant le même code graphique que sa marque

La vigilance est donc de mise actuellement dans le marché des pelles et limes au Cameroun. Des produits contrefaits seraient en circulation. En effet, la société Prometal, à travers un communiqué rendu public récemment, dénonce la contrefaçon de ses produits de marque Tropic. Selon la direction de cette société, des individus sans scrupules se mettent en marge des lois et règlementation protégeant la propriété intellectuelle, en proposant des outils dont la qualité n’est pas garantie, espérant tromper par principe de confusion, la vigilance des consommateurs. Face à cette pratique jugée illicite, Tropic étant une marque déposée par Prometal, cette société sensibilise ses clients et partenaires sur les risques encourus à l’utilisation de ces faux outils, en leur indiquant les critères de choix de ses produits labélisés Tropic. Ainsi, vantant la résistance de ses produits, Prometal rappelle que ses produits Tropic sont fabriqués suivant des process éprouvés qui tiennent compte de l’usage final qui en est fait.


>> Lire aussi – Ces grandes entreprises qui ne paient pas leurs droits de douane


De même, s’agissant de leur qualité, Prometal informe que ses produits Tropic répondent aux exigences qualitatives de standard international. Enfin, les produits de marque Tropic bénéficient de la reconnaissance internationale, avec les normes ISO 9001-2015, tout comme  celle nationale délivrée par l’Agence des Normes et de la Qualité (ANOR). Outre cette sensibilisation de ses clients et partenaires, Prometal annonce des poursuites en paiements des dommages et intérêts contre les auteurs de cette pratique commerciale illicite. En rappel,   Prometal Aciérie, leader de la métallurgie au Cameroun, revendique une production de 92 000 tonnes de fer à béton en 2017. Prometal précise toutefois que cette production ne prend pas en compte les trois autres métiers d’acier que sont: le matériel agricole (brouettes, limes, machettes), le profilage (tôles d’acier, tubes…) et le tréfilage (pointes et fils tréfilés). Le chiffre d’affaires de l’industriel, au cours de la période sous revue, est de 45,9 milliards FCFA.

Prometal compte, à ce jour, trois sites opérationnels permettant de fournir plus de 50 produits en acier. Un quatrième site est actuellement en chantier. L’entreprise se dit fière d’être la première et la seule métallurgie en Afrique subsaharienne hors Nigeria, dotée de la dernière technologie du métier, notamment un four à arc électrique d’une capacité de 200 000 tonnes par an. En activité effective à Douala depuis 2010, l’entreprise dirigée par Hayssam El Jammal est dotée d’un capital de 10 milliards FCFA. Son niveau d’investissement a atteint un montant de 55,6 milliards FCFA avec une main-d’œuvre de 893 employés.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!