A la UnePolitiques Publiques

Prévoyance sociale : la Cnps accède aux doléances du Gicam

Par correspondance du 23 avril 2020, Alain Noël Mekulu Mvondo, le directeur général de la Caisse nationale de prévoyance sociale annule le paiement par les entreprises membres du Gicam, des pénalités de retard de paiement des cotisations sociales

Dans un communiqué du 31 mars 2020, intitulé « Corona et impact sur les entreprises », le Groupement inter patronal du Cameroun (Gicam) formulait à l’endroit du gouvernement des propositions concrètes d’accompagnement du secteur privé camerounais dans un contexte de crise économique provoquée par le covid-19. Parmi ces propositions, des mesures sur le plan fiscal et social, le report du paiement des cotisations sociales à la Caisse nationale de Prévoyance sociale (Cnps) pour les entreprises dans l’impossibilité de verser des salaires à leur personnel avec cependant le maintien des couvertures Cnps pour les salariés concernés.

Adressée particulièrement à la Caisse nationale de pré- voyance sociale, la doléance du Gicam visait à obtenir un moratoire du versement des prestations sociales par les entreprises quasiment sinistrées. Ces doléances avaient par la suite été adressées au directeur général Alain Noël Mekulu Mvondo. Ces premières propositions du Gicam ont favorablement été considérées par la Cnps. Par correspondance du directeur général de cette institution de prévoyance sociale, le groupement patronal vient d’obtenir diverses largesses concernant les contrôles sur des pièces sur place, les pénalités de retard, et les dettes de cotisation sociale. Les mesures d’assouplissement obtenues par le Gicam portent sur la suspension, durant les mois d’avril, mai et juin, des contrôles sur place.

>>Lire aussi : Le directeur de la CNPS invite les employeurs au paiement des allocations des employés

 Mais, précise le DG de la Cnps, « nous vous serions reconnaissant d’exhorter vos membres à nous faire tenir en ligne des documents financiers habituellement requis, notamment la DSF et la télé déclaration du DIPE ». Les entreprises du Gicam bénéficieront également de l’annulation des pénalités de retard de paiement, sur demande justifiée.

 La Cnps a par ailleurs décidé de l’étalement, sur trois mois, du paiement de la dette des cotisations sociales dues au titre de chacun des mois concernés. Ces prestations « pourront être payées en trois mensualités », souligne Alain Noël Mekulu Mvondo. Au Gicam, on se satisfait de « la prompte réaction de la Cnps, en attendant d’autres initiatives en faveur du secteur privé camerounais ». Toutefois, le groupement patronal attend davantage du gouvernement. « Nous avons formulé des doléances à l’endroit du gouvernement camerounais. Nous attendons encore les retombées dans les secteurs exprimés. La Cnps est un démembrement du gouvernement dans un secteur précis. Nous saluons l’initiative prise par le directeur général », indique notre source. Contexte oblige, Alain Noël Mekulu Mvondo recommande toutefois aux membres du Gicam l’usage « des services en ligne de la Cnps pour toute requête ou formalité légale à remplir ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page