Business et Entreprises
A la Une

Prix Pierre Castel 2021 : les finalistes camerounais de la 4e édition sont connus

Il s’agit de Adeline Simo Simo, Ahmadou, Claudine Manuelle Essomba, Ghislaine Matiedje Nkenmayi, Laure Chimi tchape et Nozawo Tchoffo Hippolyte, retenus le 22 avril dernier par le comité des présélections de ce concours organisé par le groupe Castel, actionnaire majoritaire de la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun.

La succession de Leuwing Ngounouo Delors, lauréat de la 3e édition du prix Pierre Castel se précise. Le comité des présélections de ce concours organisé par le groupe Castel, actionnaire majoritaire de la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun (Sabc), a rendu publique le 22 avril dernier, la liste des six finalistes pour le compte de la 4e édition. Il s’agit de Adeline Simo Simo, Ahmadou, Claudine Manuelle Essomba, Ghislaine Matiedje Nkenmayi, Laure Chimi tchape et Nozawo Tchoffo Hippolyte. Ce sont les finalistes à l’échelle du Cameroun car, dans les autres pays où le Groupe Castel dispose des filiales dans l’industrie brassicole, en l’occurrence le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et la République Démocratique du Congo, il en sera de même.

Lire aussi : Prix castel 2020 : Delors Leuwing Ngounouo reçoit sa distinction

Pour l’heure, on n’a pas connaissance des projets soumis par les six finalistes camerounais présélectionnés. On sait tout de même que les leurs ont été plus séduisants, parmi les 117 dossiers enregistrés par le Cameroun dans le cadre de ce prix. Adeline Simo Simo, Ahmadou, Claudine Manuelle Essomba, Ghislaine Matiedje Nkenmayi, Laure Chimi tchape et Nozawo Tchoffo Hippolyte étaient face au jury camerounais le 28 avril dernier au siège de la Sabc à Douala pour défendre leurs projets. A terme, deux des six finalistes seront retenus, et auditionnés le 10 mai prochain par le grand jury de Bordeaux pour en désigner le vainqueur.  

« Le prix Pierre Castel 2021 va récompenser 6 entrepreneur (e) s dans chacun des 4 pays partenaires : Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire et République Démocratique du Congo. Le 1er lauréat reçoit 15 000 euros, un parrainage, un coaching et une formation d’un an ; le 2nd lauréat reçoit 5 000 euros, un coaching et une formation d’un an ; les 4 finalistes bénéficient d’une formation certifiante par e-learning avec le Centre du Commerce International de Genève », précise la Sabc.

La troisième édition du Prix Pierre Castel, avait été remportée au Cameroun par Leuwing Ngounouo Delors face à Mboudie Domche Emmanuel, finaliste de l’étape de présélection avec son projet de transformation et de commercialisation d’un thé aromatisé à base de kola. Leuwing Ngounouo Delors avait  alors fait pencher la balance en sa faveur avec son entreprise « Mboa Snackery’s Sarl » et son projet d’extension d’une unité semi-industrielle de production de chips de banane plantain, sous la marque « Kelon chips ». Au cours de la précédente édition, le jury de Bordeaux était présidé par Pierre Castel en personne et au Cameroun par Emmanuel De Tailly, Directeur général de la Société anonymes des brasseries du Cameroun (Sabc).

Lire aussi : Prix Pierre Castel 2020 : les dés sont jetés

En rappel, le Prix Pierre Castel a pour ambition d’identifier et de soutenir de jeunes entrepreneurs (ses) en activité qui contribuent au développement économique, social et environnemental de leur pays. En soutenant l’entrepreneuriat dans les domaines de l’agriculture et de l’agro-alimentaire, le prix privilégie les actions en faveur de la création de valeur sur les territoires concernés ; contribue à maintenir le tissu socio-économique local dans le respect des bonnes pratiques environnementales ; soutient la formation et l’emploi des jeunes et des femmes pour réduire la précarité ; et stimule les échanges entre l’Afrique et la France.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?