Conjoncture
A la Une

Prix pierre Castel : Leuwing Ngounouo Delors vainqueur de la 3e édition

C’était à l’issu de la présentation devant le grand jury de Bordeaux qui s’est tenue va visio-conférence.

Le lundi 6 juillet s’est tenue la finale de l’édition 2020 du concours Pierre Castel, devant le grand jury de Bordeaux. Coronavirus exige, celle-ci s’est tenue via visioconférence et dans le respect des mesures barrières. A l’issue des délibérations de celle-ci, monsieur Leuwing Ngounouo Delors a été déclaré vainqueur pour l’année 2020. Face à lui se trouvait Mboudie Domche Emmanuel finaliste de l’étape de pré-sélection avec son projet de transformation et de commercialisation d’un thé aromatisé à base de Gareinia kola. Leuwing Ngounouo Delors aura alors fait pencher la balance à sa faveur avec son entreprise « Mboa Snackery’s Sarl » et son projet d’extension d’une unité semi-industrielle de production de chips de banane plantain, sous la marque Kelon chips. Il remporte ainsi une dotation de 15 000 euros soit environ 10 millions de FCFA, une formation et un accompagnement personnalisé. Le jury de Bordeaux était présidé par Pierre Castel en personne et celui du Cameroun par Emmanuel DE Tailly Directeur général de la Société anonymes des brasseries du Cameroun (Sabc).

Lire aussi :  Prix Pierre castel 2020 : les dés sont jetés

Ces derniers ainsi que l’ensemble des autres membres du jury ont alors adressé leurs félicitations aux deux premiers lauréats, ainsi qu’aux huit autres candidats de la phase de présélection qui a eu lieu le 12 juin. Voilà déjà trois ans que de jeunes entrepreneurs camerounais se lancent à la conquête du prix Pierre Castel. Les deux premières années les projets financés par ce fonds au Cameroun étaient des projets d’agriculture. La lauréate de l’édition 2019 était le Dr Diana Mfondoum, médecin-chercheur et spécialiste de coopération internationale, action humanitaire et développement durable. Elle a conquis le jury avec son entreprise « Moringa Compagny », spécialisée dans la production et la commercialisation du moringa plus précisément de l’espèce moringa oleifera lam. Ce dernier vise alors à résoudre la carence en micronutriments essentiels dont souffre la population camerounaise. L’année d’avant c’était au tour de Flavien Kouatcha, d’occuper la première place avec sa start-up « Save our agriculture », crée en 2015 spécialisée dans l’aquaponie (pratique associant dans un même milieu la culture de végétaux et l’élevage de poissons en symbiose ndlr), qui permet de produire des légumes et du poisson sans engrais chimiques.

Lire aussi : Concours Pierre Castel : les représentants du Cameroun sont connus

 A cela s’ajoute aussi la fabrication des kits aquaponiques pour exercer à la maison. Rappelons que le concours Pierre Castel a été le crée en 2018 par le Fonds Pierre Castel Bordeaux/ Afrique visant à soutenir et accompagner financièrement les projets initiés par des jeunes entrepreneurs dans les domaines de l’agriculture et de l’agroalimentaire, de l’agri-Tech et de l’agro ressources. Les projets en question sont sélectionnés pour leur qualité, leur impact et leur finalité d’intérêt général, leur contribution à une meilleure formation.

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer