Business et Entreprises
A la Une

Production sucrière : 55 000 tonnes disponibles en prévision au Ramadan

La Société Sucrière du Cameroun (Sosucam) indique que cette quantité est à même de satisfaire la demande nationale au-delà des trois prochains mois, et que le risque de pénurie est élagué pour cette denrée très prisée sur le marché local.

Le sucre est un aliment très présent sur les tables camerounaises, et dont le pic de consommation intervient souvent au deuxième trimestre de chaque année, à la faveur des célébrations religieuses de la pâque chez les chrétiens, et du ramadan chez les musulmans. En prévision de ces événements et bien d’autres, la Société Sucrière du Cameroun (Sosucam), est parée pour une éventuelle pénurie et assure de la disponibilité des stocks issus de ses usines de production. Au cours d’une visite du ministre du Commerce jeudi dernier dans l’entrepôt de l’entreprise à Yaoundé, les responsables ont indiqué que 55 000 tonnes de sucre étaient disponibles pour répondre à la demande nationale sur les quatre prochains mois.

Lire aussi : Sosucam dote le lycée bilingue de Mbandjock d’un laboratoire scientifique

Concrètement, 52 000 tonnes en sacs sont disponibles dans ses unités de production à Mbandjock et Nkoteng dans le département de la Haute-Sanaga, région du Centre ; 2000 tonnes ont été stockés dans son entrepôt de Bassa dans le Littoral, et 1000 tonnes dans son magasin tampon situé à la gare voyageurs de Ngaoundéré dans l’Adamaoua. « Pour les consommateurs, 55 000 tonnes sont disponibles actuellement, et toutes les dispositions sont prises auprès de notre réseau de 1200 distributeurs à travers tous les pôles de consommation du Cameroun. Toutes les dispositions sont prises pour couvrir le pic de la demande qui ne va pas tarder à arriver avec la période des festivités nationales à savoir la fête du travail, la fête nationale et la fête du ramadan », a confié Jean François Ntsama, Directeur commercial de Sosucam.

Lire aussi : Agro-industrie : les employés de Sosucam reçoivent une majoration de 10% sur le salaire

L’entreprise filiale du groupe Somdiaa couvre 70% du marché du sucre camerounais, et se déploie à travers le pays grâce à ses 1200 distributeurs. Les chiffres de 2020 ne sont pas encore disponibles, mais il importe de préciser qu’en 2019, elle a établi une production record de 124 500 tonnes. Avec 1,08 million de tonnes de cannes à sucre broyées dans les deux usines (Mbandjock et Nkoteng), la Sosucam produit en moyenne 105 000 tonnes par an par an, dont 17 000 tonnes en morceaux. Elle vend plus de 100 000 tonnes sur le marché camerounais et approvisionne le Tchad en sucre extra-raffiné, nécessaire aux brasseurs.

Lire aussi : Agro-industrie : la Sosucam va en guerre la contrefaçon

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page