Chargement des breaking news...
Conjoncture

Production sucrière: le Tchad à la conquête du marché sous régional.

Le 24 décembre 2020, le ministre des Finances et du Budget tchadien, accompagné du ministre du Développement industriel, commercial et de la promotion du secteur privé ont signé avec le représentant de la société Somdiaa un mémorandum d’entente pour la réalisation d’un projet sucrier dans la région du Bahr Sara au Tchad.

Publiée mardi 29 décembre 2020 à 09:34:29Modifiée mardi 29 décembre 2020 à 09:34:39Temps de lecture 3 minPar Amina MALLOUM

Les différents partis durant les cérémonie

Le nouveau projet dans lequel le groupe français Société d’Organisation de Management et de Développement des Industries Alimentaires et Agricoles (Somdiaa), déjà présent sur le sol tchadien et l’Etat du Tchad se veut ambitieux. Il s’agit en effet de la construction d’un complexe sucrier d’une capacité de plus de 173 000 tonnes de sucre par an, pour un coût d’investissement de près de 293 milliards de Fcfa. Le mémorandum d’entente pour la réalisation de ce dernier a été signé ce 24 décembre 2020, le ministre des Finances et du Budget tchadien, accompagné du ministre du Développement industriel, commercial et de la promotion du secteur privé tchadien ont signés  avec le représentant de la société Somdiaa.

Lire aussi : Socuam dote  le lycée bilingue de Mbandjock d’un laboratoire scientifique

Selon les termes de l’accord, l’usine va se déployer, sur une superficie de 16000 hectares de culture de canne à sucre au fleuve de Barh Sara. Elle participera à supporter  la production locale qui est de 40 000 tonnes de sucre par an. Une production jugée insuffisante compte tenu de la demande qui s’élève  à 130 000 tonnes annuellement. Le déploiement de ce projet, dotera le Tchad de la plus grande usine de production de sucre en Afrique francophone, ce qui participera à l’arrêt de l’importation de sucre  des pays voisin notamment du Cameroun et de couvrir le marché sous régional avec le surplus de production. « En premier lieu, il a pour vocation à participer à la satisfaction croissante de la demande  nationale de sucre  et de permettre ainsi au Tchad d’être autosuffisant en termes de production sucrières », déclare  le représentant de la société Somdiaa Vincent Bouckaert. Il indiquera par ailleurs que le projet contribuera à développer  l’agro-industrie  nationale avec pour effet  direct la création d’emplois, également le développement des compétences. Pour lui, la transformation de produits agricoles en produit finis, en remplacement de l’importation, contribuera au développement  économique et qui bénéficiera à l’ensemble du pays.

Lire aussi :  Industrie sucrière : de nouveau investissements annoncés dans la production du sucre

Pour le ministre des Finances et du Budget Tchadien, Tahir Hamid Nguilin «Nous sommes en présence d’un investissement de 293 milliards, or pétrole. C’est le plus grand investissement qui sera réalisé au Tchad depuis l’Independence. Je pense qu’on n’a pas d’autres records. Le Tchad  est devenu une terre d’accueil importante des investissements directs étranger et les financiers se battent pour investir dans ce projet » crois-t-il savoir. La mise en œuvre de ce  projet, s’inscrit dans le cadre du plan national tchadien  de développement, 2017-2021, lancé en concertation avec le secteur privé national et international pour l’implication et la participation dans le processus développement du Tchad.

Rappelons que la Somdiaa est une entreprise spécialisée dans l’agro-alimentaire, au chiffre d’affaires de 185,8 millions d’euros. Elle dispose de plusieurs filiales sur le continent africain. Notamment au Tchad avec la Compagnie sucrière du Tchad (CST), la Société sucrière du Cameroun (Sosucam), la Sucaf RCI en Côte d’Ivoire, la Sucaf au Gabon, la Saris au Congo et la Sucaf en RCA.

Lire aussi : Agro-industrie : les employés de Sosucam reçoivent une majoration de 10% sur le salaire

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner