Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

Projet pétro-gazier d’Etinde : Bowleven annonce des pertes de 598 millions de Fcfa au second semestre 2022

En baisse de 179,366 millions (23,07%), par rapport à 2021, le recul des pertes enregistré est à mettre à l’actif du ralentissement des activités de développement sur ce bloc contenant du pétrole et du gaz.

Publiée samedi 1 avril 2023 à 22:56:57Modifiée samedi 1 avril 2023 à 22:57:02Temps de lecture 3 minPar Cindy MBALA BETINE

L’entreprise pétrolière Bowleven, spécialisée dans l'exploration et la production de pétrole et de gaz basée au Cameroun, plus précisément dans le bassin pétro-gazier d’Etinde vient de rendre publics ses comptes pour le second semestre 2022. De ce document l’on apprend que les pertes enregistrées sur cette période se chiffrent à 1 million de dollars (597,887 millions de Fcfa) contre 1,3 million de dollars (777,253 millions de Fcfa) pour la même période en 2021. Soit une baisse de 179,366 millions (23,07%). Ce recul est justifié par l’entreprise par « la diminution de la perte principalement due à la baisse des recharges provenant d'Etinde, les activités de développement du projet ayant été réduites, et à d'autres mesures de réduction des dépenses imposées par le conseil d'administration de Bowleven.», peut-on lire dans le document.

Lire aussi: Le pétrolier Perenco au centre de plusieurs enquêtes en France pour pratiques de corruption en Afrique

Il faut dire que les activités de développement sur ce projet pétro-gazier, qui couvre une superficie de 2 316 km2 dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, ont baissé à cause du processus de cession des actifs de New Age (qui détient 37,5% de part sur ce bloc) à Perenco. Ce qui rend les opérations à Etinde en « mode "entretien et maintenance", avec une activité continue limitée autre que la maintenance par New Age du bureau de projet au Cameroun,» indique le document, qui renchérit: « ce niveau d'activité devrait se maintenir jusqu'à ce que les conditions préalables à la réalisation de la cession de la participation opérationnelle de New Age dans Etinde à Perenco soient remplies et que l'approbation réglementaire soit donnée. Bowleven s'attend donc à des dépenses d'investissement minimes liées à l'actif Etinde jusqu'à la finalisation de la cession de New Age ».

Lire aussi: Bowleven va perdre le droit d’exploration du projet gazier Bomono

Comme autre indicateur financier ressorti par la firme pétro-gazière britannique avec des actifs en Afrique, l’on a le solde de trésorerie de l’entreprise, qui se chiffre à environ 0,9 million de dollars, en date du 29 mars 2022. Mais au 1 décembre dernier, il était de d'environ 0,25 million de dollars, avec 2,2 millions de dollars supplémentaires détenus dans un investissement financier, sans dette ni engagement financier important.

Lire aussi: Hydrocarbures : le top 5 des destinations du pétrole camerounais

Rappelons qu’il aura fallu 6 ans pour le développement du projet pétro-gazier d’Etinde et c’est en 2021, que le gouvernement a marqué son accord pour exploitation. Trois acteurs sont impliqués dans celui-ci. Il s’agit de Bowleven qui détient 25% dans l’exploitation du bloc d’Etinde, l’exploite en partenariat avec Lukoil (37,5%) et New Age.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner