A la UneBusiness et Entreprises

Qualité du réseau : Orange, Nexttel, MTN et Camtel écopent d’une amende de 6 milliards

La décision du patron de l’ART est contenue dans un communiqué signé par ses soins ce 25 mai 2023.

L’Agence de régulation des télécommunications (ART) a sanctionné ce 25 mai 2023, les quatre compagnies de téléphonies opérantes au Cameroun. Ces dernières devront payer 6 milliards de FCFA au titre de pénalités. La plus lourde  sanction est servie à Orange Cameroun qui écope de 2,2 milliards. Nexttel, la filiale  locale de Viettel devra payer (1,6 milliard). Tandis que MTN et Camtel s’en sortent avec des sanctions respectivement de l’ordre de 1,4 milliard et 800 millions de FCFA.

Lire aussi : Qualité du réseau : MTN Cameroun annonce une batterie de mesures

Le régulateur  reproche  aux concessionnaires de téléphonie mobile des « manquements récurrents » dans le cadre du suivi des obligations de couverture et qualité des services de communications électroniques contenues dans leurs cahiers de charges. Cette sanction de l’agence de régulation intervient à la suite « des missions de contrôles pluridisciplinaires ;  des mises en demeures servies aux opérateurs et la tenue des concertations bipartites », indique Philémon Zo’o Zame, le patron de l’ART.

Ce n’est pas la première fois que l’ART inflige des sanctions financières aux opérateurs. En 2019, Orange et MTN écopaient respectivement des amendes de 1,5 milliard et 1 milliard de FCFA au motif de sérieux manquements observés et de non-respect de cahiers de changes ;

Aux origines

A l’analyse des experts, on pouvait s’y attendre.  Car,  la campagne de boycott des services des opérateurs de téléphonie mobile, baptisée « Mode avion » lancée par les abonnées au courant du  mars  et qui visait à améliorer la qualité de service sur les appels et l’Internet ; mais aussi à réduire leurs prix, a fait pencher le gouvernement sur ce problème.  C’est à cet effet qu’une concertation avait été convoquée par le ministre des postes et télécommunications (Minpostel),  entre le régulateur et les opérateurs le 27 avril 2023. « J’ai une fois de plus engagé les opérateurs à respecter scrupuleusement leurs cahiers de charge au titre des concessions que le gouvernement leur a accordées. J’ai dans le même temps, prescrit au régulateur plus de rigueur dans ses actions », interpellait le Minpostel, l’ART.

Lire aussi : Camtel, MTN et Orange vont investir 156 milliards en 2023 pour l’améliorer la qualité des services

Des annonces

Les opérateurs n’ont pas tardé à annoncer à leurs abonnés une batterie de mesures devant améliorer  la qualité du réseau. Le français pour sa part indiquait qu’à partir  du 11 mai, le volume data non utilisé ou perdu en cas d’indisponibilité du réseau serait remboursé dans les jours suivant l’incident. MTN indiquait  la  poursuite de « l’extension de notre réseau  visant une plus grande couverture de nos réseaux 2G 3G et 4G à travers le pays».  Camtel quant à elle misait sur l’offre  des tarifs compétitifs.

Des investissements attendus

 En plus de ces annonces, l’on se souvient que dans le communiqué du régulateur du 13 février 2023, Camtel, MTN et Orange se sont engagés à investir un montant cumulé de 156 milliards de FCFA en 2023. Ces investissements vont servir à l’extension de la couverture réseau d’une part et d’autre part à l’amélioration de la qualité des services de communication électronique sur l’étendue du territoire. « En vue d’assurer le suivi de mise en œuvre de cet engagement, l’ART a organisé les 19 et 31 janvier 2023 à Yaoundé, des séances de travail avec les dirigeants de MTN et d’Orange pour s’approprier leur plans d’actions de l’exercice 2023 visant à résoudre les problèmes de qualité de service des communications électronique », révèle l’ART dans son communiqué.

Lire aussi : Couverture réseau : MTN et Orange s’engagent à investir 156 milliards de FCFA en 2023

A LIRE AUSSI

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page