A la Une

Qui contrôle le marché des assurances au Cameroun ?

Le secteur est dominé par quatre compagnies européennes qui totalisent près de 85,6% de l'ensemble des souscriptions vie.

Dans une note publiée ce 25 octobre, le ministère des Finances fait l’état du marché des assurances au Cameroun au cours de la période 2016. En lisant attentivement cette note ministérielle, l’on apprend que 26 compagnies animent le marché camerounais des assurances : 16 sociétés dans la branche non vie « IARDT » et 10 sociétés dans la branche « VIE », dont WAFA Assurance Vie et ACAM Vie (Marocain) qui ont fait leur entrée sur le marché, au cours de l’année 2016. Les sociétés et intermédiaires d’assurance ainsi que les experts techniques sont les principaux acteurs de ce marché.

Dans la branche non vie, les encaissements progressent de 0,6% pour s’établir à 131,4 milliards FCFA. Avec une part de marché de 15,6% et un volume de primes de 20,4 milliards FCFA, AXA Assurances est en tête du classement des sociétés non vie. Axa Assurances est suivie par la Société Africaine d’Assurances et de Réassurance (18,9 milliards FCFA), Activa Assurances (17,7 milliards FCFA) et Allianz Cameroun (13,4 milliards FCFA). A elles seules, ces quatre compagnies accaparent 53,6% du marché non vie.

Le chiffre d’affaires du secteur s’élève à 185,7 milliards FCFA en 2016, en augmentation de 1,9% par rapport à 2015. La branche « IARDT » représente 70,75% des parts de marché.

Le marché vie affiche, quant à lui, une croissance de 5,38% à 54,33 milliards FCFA. Il est dominé par quatre compagnies qui totalisent près de 85,6% de l’ensemble des souscriptions vie. Il s’agit des compagnies européennes : Allianz vie (18,7 milliards FCFA), Beneficial Life (10,3 milliards FCFA), SUNU Assurances Vie (9,9 milliards FCFA) et Activa Vie (7,6 milliards FCFA).

Les compagnies camerounaises sous éteignoir

Pendant ce temps, les compagnies camerounaises sont sous l’éteignoir. Pis, elles sont rachetées. Le dernier cas en date est Saham. En effet, les organes de régulation du secteur des assurances et de la finance en Afrique du Sud, ont approuvé le rachat des actifs du marocain Saham Finances par Sanlam, groupe d’assurances de la nation arc-en-ciel, apprend-on dans un communiqué officiel daté du 11 octobre 2018.

A la faveur de l’approbation de cette transaction, qui a pris effet le 9 octobre 2018, les compagnies Saham Assurance en Afrique, dont celle du Cameroun, toutes anciennement contrôlées par le groupe marocain Saham Finances, tombent dans l’escarcelle sud-africaine ; contribuant ainsi à créer un mastodonte de l’assurance sur le continent africain. « La présence africaine du groupe combiné est sans égale dans le secteur », a déclaré Junior Ngulube, directeur général de Sanlam Emerging Markets, l’entité à travers laquelle s’est opérée l’acquisition.

Originellement connue sous l’appellation de Compagnie nationale d’assurances (CNA), puis de La Citoyenne Assurance, ensuite Colina (2008), et enfin Saham Assurance Cameroun (2014), la société d’assurances fondée par le Camerounais Protais Ayangma change ainsi d’actionnaire majoritaire pour la troisième fois, sur une période de 10 ans.  Saham Assurance Cameroun ne devrait pas changer de dénomination dans l’immédiat, mais, apprend-on, son logo sera désormais accompagné de la précision suivante : « Membre du groupe Sanlam ».

La souscription de l’assurance au Cameroun est faible à 10% sur une population de près de 24 millions d’habitants. C’est l’une des conclusions de « Finscope », une enquête commandée par le ministère des Finances en 2017, sur l’offre et la demande des services financiers au Cameroun.

Cette enquête menée sur un échantillon de 6826 individus, à travers les 10 régions du pays, révèle que les principaux obstacles à la souscription de l’assurance sont liés au manque d’informations (pour les personnes sans assurance). En effet, 93% n’ont pas entendu parler de l’assurance contre les risques agricoles ; 92% ne connaissent pas l’assurance de dommages matériels et 65% ne connaissent pas l’assurance-vie.

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Rejoignez 1 autre abonné

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!