Politiques Publiques
A la Une

Qui est Yap Abdou, le nouveau président de la chambre des Comptes ?

Ce magistrat hors échelle cumule près de 35 années d’expérience au sein de l’appareil judiciaire camerounais.

Le magistrat hors hiérarchie du premier groupe Yap Abdou  a été nommé président de la Chambre des comptes de la Cours suprême. C’était ce  10 août à l’issu du Conseil supérieur de la Magistrature que présidait le président de la République. Ce diplômé de l’Ecole nationale d’Administration et de magistrature (Enam), revêt de près 35 années d’expérience au sein de l’appareil judicaire camerounais.

Depuis sa sortie de l’école, il aura occupé entre autres fonctions celles de substitut du Procureur de la République auprès des tribunaux de la Lékie, président des Tribunaux de première et grande instance du Dja-et-Lobo à Sangmélima ; Procureur du Tribunal de première instance de Mfou ;  président du Tribunal de première instance de Yaoundé. De là il sera nommé au secrétariat général à la présidence de la République en tant que chargé de missions.

Lire aussi : Voici les nouveaux membres du conseil supérieur de la magistrature

A ces différentes fonctions s’ajoute la présidence du Tribunal criminel spécial (TCS), dont il sera le tout premier président dès sa création. Il occupera ce poste jusqu’en 2017. Par la suite, son parcours se poursuivra à la Cours suprême où il est nommé en tant que premier avocat général au parquet général de cette Cours.

Le nouveau promu a alors pour objectifs au sein de cette chambre d’œuvrer à atteindre les différentes missions qui lui sont assignés à savoir « contrôler et juger les comptes ou les documents en tenant lieu des comptables publics patents ou de fait : de l’Etat et de ses établissements publics ; des collectivités territoriales décentralisées et de leurs établissements publics ; des entreprises du secteur public et parapublic », comme l’indique la loi n°2003/005 du 21 avril 2003 fixant les attributions, l’organisation et le fonctionnement de la Chambre des comptes de la Cour suprême.  A cela s’ajoute la production annuelle au président de la République, au président de l’Assemblée Nationale et au président du Sénat d’un rapport exposant le résultat général de ses travaux et les observations en vue de la réforme et de l’amélioration de la tenue des comptes et de la discipline des comptables.

Notons que la Chambre des comptes est compétente pour contrôler et statuer sur les comptes publics et ceux des entreprises publiques et parapubliques. Elle statue souverainement sur les décisions rendues en dernier ressort par les juridictions inférieures des comptes. Son nouveau président Yab Abdou est originaire de la région de l’Ouest, plus précisément de Foumban où il a vu le jour le 15 novembre 1956.

Lire aussi : Des irrégularités dans la désignation des membres du conseil supérieur de la magistrature

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer