Afrique CentraleCongo

RDC : inquiétudes sur le système bancaire (FMI)

À la suite de la mission d’évaluation du Département des marchés monétaires et de capitaux en RDC au mois de janvier de l’exercice en cours, de nombreux constats faisant état d’une surexposition du pays aux aléas exogènes ont suscité de vives préoccupations au sein de l’équipe de mission.

Le rapport publié dans un contexte d’attente de la future mission du Fonds à Kinshasa dans les prochains jours, fait ressortir des vulnérabilités macro-financières à même de déstabiliser le système bancaire de ce pays.

En premier, il y a la faiblesse des fonds propres du système bancaire ; la difficulté à évaluer les prêts non-performants suite aux mesures pour contrer les effets de la pandémie de coronavirus sur l’économie.

De plus, le Fonds monétaire international(FMI) note d’importants risques liés à la dollarisation à outrance du système financier ; la rupture des relations de correspondants bancaires (RCB) du fait du “de-risking”.

Et enfin, les équipes du Département des marchés monétaires et de capitaux s’inquiètent de la centralisation des liquidités déposées auprès des filiales de banques étrangères présentes en RDC dans les coffres des maisons mères à l’étranger.

Ce qui constitue une énorme source de préoccupation qui appelle des corrections urgentes afin d’abriter le système d’un effondrement certain aux conséquences catastrophiques.

Aussi l’équipe propose-t-elle en gros d’améliorer la stabilité du système financier par le renforcement des capacités de la Banque centrale du Congo.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page