Afrique CentraleCongo
A la Une

RDC : la production de diamants en baisse

Depuis cinq ans, la production de diamant de la République démocratique du Congo est en repli constant. Celle-ci est tirée vers le bas par les faibles capacités des unités industrielles dont la production peine à atteindre le niveau des mines artisanales du pays.

Selon le ministère congolais des Mines, le pays a exporté un volume global de 12, 685.779,42 millions de carats de diamant d’une valeur de 140,259 millions de dollars.

Lire aussi : RDC : Kibal Gold Mines produit à 31 308 Kg d’or en 2021

La part des industriels dans ce volume représente 2, 150 126,41 millions de carats pour 42,112 millions de dollars. Quant au secteur artisanal, ses ouvriers ont réalisé une production de 10, 028 407,54 millions de carats de diamant dont la valeur commerciale est de 88 millions de dollars.

La production de diamant a généré un volume de 13, 222 millions de carats dont 7,0 51 millions de carats issus des diamants industriels en 2021, alors que le secteur artisanal a réalisé  6, 170 millions de carats de diamant.

Lire aussi : Exploitation pétrolière : la production de Glencore grimpe à 11% au 1ersemestre 2022

Cependant, d’après la note de conjoncture de la Banque centrale du Congo(BCC), la production de diamant des industriels remonte la pente au premier trimestre 2022 et a atteint un volume de 1, 235 million de carats de diamant contre 1, 655 million de carats pour les artisans.

Lire aussi : Exploitation pétrolière : Tower Resources recherche 6 milliards auprès des investisseurs pour le forage du puits Njom-3

Selon le ministère des Mines, la production de diamant est passée de 18,9 millions de carats en 2017 à 13, 222 millions de carats en 2021, soit une baisse de plus de 6 millions de carats sur les 5 dernières années.

SPM

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page