Chargement des breaking news...
Echos des régions

Région de l’Est : l’axe routier Mandjou-Akokan (45KM) inauguré

Ce linéaire fait partie du tronçon routier Mandjou-Batouri long de 90 km dont le chantier a été lancé en 2016 et s’inscrit dans le cadre du Plan d'urgence triennal (Planut) de la région de l’Est.

Publiée jeudi 16 juin 2022 à 18:05:25Modifiée vendredi 3 mai 2024 à 10:41:25Temps de lecture 3 minPar EcoMatin

L’axe routier Mandjou-Akokan, une section longue de 45 kilomètres de la route nationale No 10 entre Bertoua et Batouri dans la région de l'Est, est officiellement ouverte au public.  L’inauguration a été présidée par Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des Travaux publics (Mintp) le 5 juin 2022. Ce linéaire fait partie du tronçon routier Mandjou-Batouri long de 90 km dont le chantier a été lancé en 2016 et s’inscrit dans le cadre du Plan d'urgence triennal (Planut) de la région de l’Est prescrit par le Chef de l'État.

Lire aussi : Exécution du budget 2022: les gestionnaires de l’Est et de l’Adamaoua recyclés 

Les travaux prévoient une largeur de la couche de roulement de 7m et 12 m en zone urbaine de Mandjou à Batouri. La largeur des accotements est de 1,50m en rase campagne et 2m en agglomération, la construction des ouvrages hydrauliques, constitués de 14 dalots, 34 buses en béton, l’engazonnement des talus, la signalisation, la construction du poste de péage et la réalisation des infrastructures connexes (forages, case communautaire, aires de jeu, salle de classe, séchoir de manioc et hangar de marché). Après quelques retards observés, le déploiement de l’entreprise, MAG Sarl a permis d’accélérer les travaux depuis l’année dernière. A l’heure actuelle, les travaux du deuxième lot Akokan-Batouri sont suffisamment avancés. Par ailleurs, les travaux du trajet Batouri-Kwelé ont également commencé et on peut percevoir la première couche du bitume entre Batouri et Kambele.

Lire aussi : Entretien routier : environ 49 milliards de FCFA investis en 2021

Rappelons que la route nationale No 10 est d’une grande importance économique pour trois pays de la sous-région Cemac à savoir le Cameroun, la RCA et le Congo-Brazzaville. Chaque jour des gros porteurs transportant des marchandises en provenance du Cameroun passent par ce trajet pour entrer en RCA à partir de Kentzou dans le département de la Kadey à au Congo au niveau de Moloundou dans la Boumba-et-Ngoko. Depuis des lustres, cette section de la route nationale No 10 était un frein pour les transactions commerciales entre les trois pays à cause de son mauvais état. Les travaux de bitumage en cours viennent comme une bouffée d’oxygène pour booster les échanges commerciaux entre les trois pays. 

 En procédant à la mise en service de cette infrastructure d’intégration sous régional et du   développement local, Emmanuel Nganou Djoumessi a demandé aux usagers  de respecter le Code de la route et les charges et poids des véhicules pour garantir la durabilité de cette infrastructure.

Martin Foula

Lire aussi : Investissement public : les ministères proposent 300 projets d’envergure pour le BIP 2022

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner