Conjoncture
A la Une

Relance post covid-19 : le Pnud lance « Rapid Financing Facility » pour accompagner les PME

Le programme des nations unies pour le développement (Pnud), vient de mettre sur pied le projet « Rapid Financing Facility (RFF) », une initiative visant à renforcer la capacité et la résilience des micros, petites et moyennes entreprises (Mpme) au Cameroun. Ceci dans l’optique d’atténuer l'impact économique et social de la Covid-19 à travers une gamme complète de mesures financières et non financières.

C’est près de 150 micros, petites et moyennes entreprises (Mpme), dans le secteur de l’agro-industrie qui pourront bénéficier du projet « Rapid Financing Facility » (RFF), du programme des Nations-Unies pour le développement (Pnud). Pour se faire, un appel public  pour  la sélection de ces entreprises a été lancé du 26 avril au 13 mai 2021 par l’organe onusien, et s’adresse aux jeunes homme/femme de (18 et 35 ans) ou aux femmes adultes (36-55 ans).

L’initiative vise à renforcer la capacité et la résilience des entreprises camerounaises à fort potentiel, afin d’atténuer l’impact économique et social de la Covid-19. « L’intervention adopte une approche de marché centrée sur les Mpme urbaines et rurales, formelles et informelles, avec un accent particulier sur le secteur agroalimentaire et les chaînes de valeur locales à forte valeur ajoutée pour les femmes et les jeunes », fait savoir l’organisation onusienne.

Lire aussi : Le Gicam et la Giz signent une convention pour accompagner les start-up et PME camerounaises

La priorité sera donnée  aux entreprises  opérant dans les chaînes de valeur manioc,  plantain,  fruits et légumes,  maraicher,  céréales, lait,  élevage, pêche entre autres, qui jouent un rôle important dans l’autonomisation économique des jeunes et des femmes au Cameroun. Il sera question à travers cet appui, d’un renforcement des capacités (institutionnelles, techniques, économiques, financière, marketing…) à travers le développement des services de coaching entrepreneurial et de conseil agricole. Le projet fournira des outils numériques aux Mpme pour mieux gérer leurs entreprises et acquérir des informations pertinentes afin de faciliter l’accès au financement et la formalisation des entreprises. Le RFF développera également une complémentarité et une synergie d’actions avec les autres intervenants des chaines de valeur au niveau national.

Lire aussi : Entrepreneuriat : plus de 13 000 PME créées en 2018 au Cameroun

En ce qui concerne l’aspect  financier l’appui du Pnud, il se fera conjointement avec les porteurs de projets. Pour la catégorie « Inputs et Matières premières », le Pnud octroie 50% du financement, de même que le promoteur ; la catégorie « Expertise technique complémentaire » est assurée à 100%, par le Pnud ; tout comme la catégorie « Equipements légers Coût < = 2millions FCFA ». Pour ce qui est de la  catégorie « Equipements moyens dont le coût est compris entre 2 et 5millions FCFA », elle sera financée par le promoteur à 40% et le Pnud à 60%. Enfin la catégorie « Equipements moyens dont le coût est compris entre 5 et 10 millions FCFA », la part du promoteur revient à 40%, celle du Pnud à 10% et 50% à la recherche de financement.

Il faut noter que « l’accompagnement pour l’accès au microcrédit se fera suivant la taille du projet et pour les entreprises plus solides à même de s’engager sur le marché du crédit auprès des établissements financiers », indique les services du Pnud.

Lire aussi : 4 milliards de Fcfa de pertes pour la Banque des PME en 3 ans

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?