Business et Entreprises
A la Une

Reprise imminente des travaux de modernisation de l’aéroport de Douala

Après une courte période d'interruption, les Aéroports du Cameroun (Adc S.A) viennent d'engager une série d'appels d'offres internationaux restreints dans le cadre de ce vaste projet lancé en 2015, et qui prend fin en 2022.

La conjoncture sanitaire mondiale aura incontestablement freiné l’élan  de rénovation et de modernisation de l’aéroport international de Douala. Les travaux ne sont toutefois pas interrompus. Débutés en 2015, le projet de réhabilitation de l’aéroport international de Douala (Prad) entame une phase décisive. Plusieurs chantiers ont en effet été engagés par Aéroports du Cameroun (Adc), société en charge de la gestion, l’exploitation, le renouvellement, l’entretien, la réhabilitation et le développement des 7 aéroports fonctionnels du Cameroun. Il s’agit notamment de la mesure photométrique des feux et panneaux aéronautiques, la mise en place d’une solution de gestion électronique du courrier (Gec) dans le cadre du plan d’action 2020, la sécurisation du réseau informatique des Adc. SA, la mise en place de ses périphériques d’impression et logistique Hms, ou encore la mise en place des équipements d’assistance des passagers à mobilité réduite et l’évacuation des maladies. 

Lire aussi : L’aéroport international de Douala prépare la reprise des vols

Axe majeur du Prad,  la conception, l’ingénierie et la réalisation des travaux de reconfiguration et de rénovation de l’aérogare passagers (32 milliards de FCFA HT & HD pour la tranche ferme, 7 milliards de FCFA HT & HD pour les tranches optionnelles). L’appel d’offres international restreint y relatif a été lancé ce 10 juin 2020. Ce projet vise à faire passer la capacité actuelle de l’aérogare passagers limitée à 1,5 millions de passagers, à une capacité annuelle à minima en clos couvert de 2,5 millions de passagers par an. Une réponse adéquate imposée par l’évolution du trafic. Dans la même logique, les Adc S.A ont récemment acquis, dans le cadre  de l’amélioration de la mobilité aéronautique, des charriots porte-conteneurs, des porte-palettes, des bacs de stockages, 4 aérobus, 3 loaders destinés au déchargement des avions. 

Depuis la fin de la phase A du Prad marquée par  la remise en forme des chaussées et aires de trafic de l’aéroport international de Douala, sa phase B prend officiellement fin en 2022. 

Lire aussi : L’aéroport international de Douala en voie de rénovation complète

Seront entièrement relookés, le circuit départ, le hall central, la mezzanine, le hall d’enregistrement, les postes de polices frontières, l’espace Duty free, le hall d’embarquement, le circuit arrivée, la passerelle de débarquement, le contrôle sanitaire et arrivée, le hall bagage, et le post douane. «Les travaux entrepris à l’aéroport international de Douala  devraient permettre de rendre cette infrastructure plus compétitive. 

Ce projet intervient à un moment important de l’histoire de l’aviation commerciale. Les nouveaux types d’avions (airbus A320Neo, airbus A350-941 et Boeing 787-8/9/10 ou encore Boeing 777-8/9) imposent aux exploitants de plateformes aéroportuaires de s’adapter à ces aéronefs de plus en plus sophistiqués. « Nous allons acquérir progressivement de nouveaux équipements de tractage d’avions TLD, les Marshallers qui sont aujourd’hui remplacés par un système de guidage automatique ou Visual Docking Guidance System (VDGS). Autant d’innovations qui nous imposent de nous remettre en question et de nous adapter en matière d’assistance aéronautique», indique un responsable des Adc S.A. 

Lire aussi : Aéroports du Cameroun : 70% des activités perturbés

Rappelons que l’aéroport international de Douala dispose de 12 postes de stationnement pour les aéronefs, un terminal passagers d’une capacité de 1,5 millions de voyageurs par an dispose de 20 comptoirs d’enregistrement, de 6 portes d’embarquement/débarquement chacune équipée d’une passerelle. Le terminal cargo équipé pour traiter jusqu’à 50.000 tonnes de fret. Près de 28.000 tonnes ont été traités en 2018. Il a été ouvert à la circulation aérienne publique en 1977.

Abonnement sur la page Twitter

Le plus récent

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer