Business

Route Batchenga-Tibati: l’entreprise Elevolution hors de piste sur la section Ntui-Mankim

Du fait des retards enregistrés sur ce tronçon qui a coûté plus de 57 milliards FCFA, le ministre des Travaux publics a instruit le prestataire « défaillant » de se concentrer sur le lot 3 qui relie Mankim à Yoko.

L’état d’avancement du projet d’aménagement de la route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena-Tibati, long de 380,1 km, est inquiétant. Le ministre des Travaux publics en a fait l’amer constat la semaine dernière, au cours de la visite des travaux d’aménagement de cet axe situé sur la route nationale N°15. Emmanuel Nganou Djoumessi a prescrit à l’entreprise Elevolution, au regard des retards enregistrés dans l’exécution du chantier, de se concentrer sur le lot 3, qui va relier Mankim et Yoko. « Une entreprise performante va se déployer sur le terrain, pour que la route soit livrée en 2020 », a tranché Emmanuel Nganou Djoumessi. Il ressort en effet des constats effectués sur le terrain par les éléments du ministère des Travaux publics, que l’entreprise est très peu mobilisée, les bases vie ont à peine commencé à être construites. Plusieurs sous-traitants ont été mobilisés par l’entreprise, et qui se focalisent actuellement sur les travaux de terrassement, témoignent-ils.

Elevolution Engenharia S.A a en effet été désigné pour exécuter les travaux sur les lots 2 entre Ntui et Mankim) et 3 (Mankim-Yoko). L’état d’avancement des travaux réalisés par Elevolution Engenharia sur le lot 2 entre Ntui et Mankim affiche 4,56%, soit 16,67% pour l’installation de chantier ; des travaux préparatoires à 22,38% ; des travaux de terrassement à 0,20% ; et la gestion sociale et environnementale pour 25,48%. Alors que l’état d’exécution affiche une consommation de délai à 56% ; l’exécution physique étant à 6,5% ; alors que l’exécution financière, y compris 20% d’avance de démarrage, portée à 23,57%. Il a été confié à Elevolution, sur ce tronçon entre Ntui et Mankim, l’aménagement d’un linéaire de 96,7 km de route en béton bitumineux de 5 cm d’épaisseur d’une largeur de 7 m avec 1,5m d’accotement de part et d’autre de la chaussée y compris 12 km voiries urbaines dans la ville de Ntui. Le profil en travers de la route y prévoit en rase-campagne : une plateforme de 10 m comprenant une chaussée de 2 voies de 3,5 m chacune, 2 accotements de 2 m, 2 caniveaux latéraux et 2 trottoirs de 2 m de largeur chacun. Le montant des travaux étant estimé à 48 206 561 024 FCFA, soit 57 486 324 021 FCFA TTC.

Sur le lot 3 entre Mankin et Yoko, d’un linéaire de 82,10 km, également attribué à Elevolution, c’est le même constat sur le niveau d’avancement jugé alarmant. Le taux d’exécution affiche seulement 8% à ce jour pour une consommation de délai de 56% et une exécution financière, y compris 20% d’avance de démarrage, de 27,07%. Elevolution devra s’occuper de la construction d’une chaussée de 7 m de large et des accotements de 1,5 m de part et d’autre. Il est également prévu l’aménagement des voiries sur 9 km dans la ville de Yoko. « Il est attendu de l’entreprise qu’elle mette à disposition, les projets d’exécution des travaux, qu’elle mobilise davantage de matériels et de personnels et que les locaux de base vie soient achevés », précise le Mintp. Les travaux démarrés le 22 juin 2017, d’un coût de 38 695 422 052 FCFA, soit 46 144 290 797 FCFA TTC, devront être livrés le 22 juin 2020.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!