Chargement des breaking news...
Politiques Publiques

Route Bogo-Pouss : la BAD autorise le démarrage des travaux après un long processus de contractualisation

Au terme du processus de préqualification ayant mis en compétition sept entreprises, le bailleur de fonds de ce projet a marqué sa non objection. Toute chose qui présage le lancement imminent après trois longues années d’attente, des travaux par les deux entreprises chinoises finalement retenues.

Publiée jeudi 3 août 2023 à 20:54:04Modifiée jeudi 3 août 2023 à 20:54:08Temps de lecture 4 minPar Marius Zogo

Serge N'guessan, DG de la BAD en Afrique centrale

Le lancement des travaux de construction de la route Bogo-Pouss (63,16 km) dans la région de l’Extrême-Nord est annoncé dans les prochaines semaines. La raison, la Banque africaine de développement(BAD) principal bailleur de ce projet d’un montant de 37,6 milliards de Fcfa, vient de marquer sa non objection à l’issue de la phase de préqualification.

Lire aussi : Travaux publics: La BAD suspend pour 4 ans la société nigériane Gitto Costruzioni Generali

Des sources bien introduites sur le dossier, c’est finalement deux entreprises qui ont été retenues pour réaliser les travaux  sur les sept qui avaient été présélectionnées en décembre 2022 à savoir : Buns Sarl ; les Chinoises Cgcog Group, Sinohydro, Xianjiang Communications Construction Group ; la Tchadienne Sner et le groupement français Razel Cameroun/Razel BEC.

Pour l’heure, les noms des entreprises adjudicataires ne sont pas dévoilés mais des sources concordantes indiquent qu’ « il s’agit de deux entreprises chinoises qui ont déjà travaillé avec satisfaction sur des projets financés par la BAD ». En attendant l’officialisation du contrat d’attribution, l’on peut déjà subodorer que soit les entreprises chinoises Cgcog Group et Sinohydro.

Lire aussi : Assemblée nationale : le bilan de la session de novembre

Il convient de rappeler que la construction de la route Bogo-Pouss partie du dernier axe du Programme d’appui au secteur des transports Phase 2 au Cameroun, qui intègre la réhabilitation de la route Yaoundé-Bafoussam-Babadjou, l’aménagement de la route Grand Zambi-Kribi. Sous les feux des projecteurs depuis au moins trois ans, le projet accuse un retard criard du fait de plusieurs péripéties qu’il a connues. Tout commence en juin 2020 lorsque le ministère des Travaux publics lance un appel d’offres international pour l’attribution du marché. En novembre 2021, le maître d’ouvrage(Mintp) saisit le bailleur de fonds(BAD) pour l’informer de l’attribution du marché à l’entreprise Gitto Costruzioni Generali Nigeria, basée à Abuja pour une durée de 24 mois. Ce que la BAD approuve.

Lire aussi : Infrastructure routière : la section Maroua-Bogo est opérationnelle

Sauf que ce sera le début d’un long contentieux. Pour cause, l’offre de 37,67 milliards de Fcfa par le nigérian Gitto contre 50 milliards de Fcfa pour le tunisien Soroubat (concurrent déchu, Ndlr) fait débat. L’entreprise nigériane est alors soupçonnée d’avoir soudoyé pour se faire attribuer le marché en question. Les enquêtes initiées par les équipes de la BAD vont confirmer ces soupçons et le processus d’appel d’offres déclaré infructueux et annulé en  juillet 2022.

En lieu et place d’un appel d’offres, le maître d’ouvrage va lancer cette fois-là, lancer un processus de préqualification(en fonction des projets réalisés au Cameroun, la capacité financière, etc.)  avec au départ, 07 entreprises dont 02 ont été retenues et vont exécuter le tronçon divisé en deux lots de 32,8 km et 30,8 km.

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner