Politiques Publiques
A la Une

Route Edéa-Kribi: l’Etat cherche une entreprise pour le contrôle et la surveillance des travaux

Le prestataire privé choisi par l’Etat sera chargé d’actualiser les études d’avant-projet détaillé (APD), portant sur l’approfondissement des options précédemment proposées et produire de consultation des entreprises entre autres missions. Les soumissionnaires à l’appel d’offres ont jusqu’au 22 de ce mois pour déposer leurs candidatures.

Le ministre des Travaux publics est à la recherche d’un consultant en vue de la mise à jour des études détaillées, le contrôle et la surveillance des travaux de réhabilitation de la route Edéa-Kribi-section carrefour Edéa-Kribi au pont Bivouba. Un appel d’offres a été lancé par le département ministériel à cet effet et qui court jusqu’au 22 de ce mois.  « Le gouvernement de la République du Cameroun a reçu de la Banque africaine de développement, un prêt en vue du financement partiel du projet d’aménagement des routes de désenclavement de la zone industrielle et portuaire de Kribi (Parzik), et à l’intention d’utiliser une partie des ressources accordées au titre de ce prêt, pour financer le paiement des prestations de maitre d’œuvre complète des travaux de réhabilitation de la route Edéa-Kribi-section carrefour Edéa/Kribi au pont Bivouda », écrit Emmanuel Nganou Djoumessi. Pareillement ;  sur l’axe Lolabé-Campo, l’Etat recherche aussi un prestataire pour la réalisation des études détaillées, le contrôle et la surveillance des travaux de construction de la voie expresse Lolabé-Campo.

Lire aussi : Infrastructures : le lancement du Parzik annoncé pour le premier trimestre 2022

Les  prestataires privés choisis par l’Etat seront chargés d’actualiser les études d’avant-projet détaillé (APD), portant sur l’approfondissement des options précédemment proposées et produire de consultation des entreprises entre autres missions. Toutefois, le Mintp souligne que la procédure de sélection sera conforme à la « politique de passation des marchés pour les opérations financées par le groupe de la banque ».  

Lire aussi : Le Mintp débloque 2 milliards pour des travaux d’entretien sur la route Edéa-Kribi 

Dans le cadre du Parzik, le Cameroun bénéficie d’un accompagnement conséquent de la BAD à hauteur de 219 milliards de FCFA. Dans les détails, en ce qui concerne spécifiquement le  tronçon Edéa-Kribi, pour un coût de 94,2 milliards de F, il est question  de : renforcer les 107 kilomètres de chaussée existant avec une couche additionnelle de 24 cm d’épaisseur; de l’élargir en 2X2 voies avec un terre plein central ; de construire un échangeur au niveau du raccordement avec l’autoroute Lolabé-Kribi-Edéa. Sur l’axe Lolabé-Campo, les travaux d’aménagement se chiffrent à 125,2 milliards de F. Ils portent principalement sur la reconstruction des ouvrages d’art ; la construction de 40 kilomètres de voies express  type autoroute ; les  travaux  de  voirie  urbaines ; des  aménagements sociaux divers. «Comme on peut bien le constater, c’est une saison de concrétisation des intentions  prometteuses  exprimées  précédemment,  qui  s’annonce  pour  la zone industrialo-portuaire de Kribi », indiquent les services du PAK.

Lire aussi : La BAD envisage injecter 219 milliards de F au Port de Kribi

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page