Business et Entreprises
A la Une

RSE : le groupe Sabc leader au Cameroun par Ascomt/Malaria

L’Association pour la Communication sur les Maladies Tropicales (Ascomt/Malaria) vient de dresser son bilan sur la perception de la pratique des responsabilités sociétale des entreprises camerounaises. Bilan qui a été présenté ce vendredi 22 janvier par visioconférence.

Au-delà des revenus générer par leurs activités, les entreprises c’est aussi, leurs responsabilités sociétales envers les populations. A cet effet, l’Association pour la Communication sur les Maladies Tropicales (Ascomt/Malaria), vient de rendre publique son bilan sur la perception de la pratique des responsabilités sociétales des entreprises camerounaises. La présente l’étude, a pris en compte les pratiques des entreprises de l’année 2019 et celles des trois premiers mois de 2020, de façon exceptionnelle pour cause du covid-19.

Lire aussi : Protection de l’environnement : Sabc lance le programme « walk of recycling »

La première place de cette étude revient à la Société anonyme des brasseries du Cameroun (Sabc), pour la deuxième fois consécutive avec une notation de 39,1625207 points. Les actions sociales enregistrées ces dernières années par le groupe Sabc ne sont plus à prouver, et s’inscrivent dans un répertoire d’activités bien fourni. L’on se souvient qu’en 2020, l’entreprise, a offert des kits de santé aux centres sanitaires du territoire national. L’entreprise brassicole a aussi été présente auprès des prisonniers à travers une donation en denrées alimentaires, notamment dans les prisons centrale de New-Bell, celle de Poli et de Guider dans la région du Nord. Au mois de novembre 2020, l’entreprise avait doté la localité de Mombo, dans le Département du Moungo région du Littoral, de points d’eau et forages. Cet ouvrage s’est accompagné d’un mini réseau d’adduction d’eau qui dessert l’hôpital de District de Mombo, le marché de Mombo, la sous-préfecture de la localité et la place publique. Elle a aussi offert des berceaux et une table d’accouchements au centre médical d’arrondissement de Nyalla.

Lire aussi : Normalisation : les usines Sabc de Yaoundé obtiennent la certification Fssc22000

S’agissant de la gouvernance au sein de l’entreprise, depuis 2017, le groupe Sabc a investi, dans le cadre de la mise en œuvre d’un plan d’investissement, 65 milliards de FCFA pour renouveler les capacités de production de ses trois entreprises (Semc, Brasseries du Cameroun, Socaver), accroître leurs capacités, productivités et leurs compétitivités. La Semc a ainsi bénéficier d’un sous-programme d’investissement de 5 milliards de FCFA destiné à l’accroissement de l’usine, et le lancement aux côtés de Tangui d’une nouvelle marque d’eau minérale (Vitale), la réalisation des travaux d’agrandissement du magasin usine, l’acquisition des palettes en plastiques, le lancement du projet de l’agriculture biologique sur 5 hectares etc. Pour rappel, le groupe Sabc emploie 3000 personnes, créé 100 000 emplois indirects, collabore avec 2900 sous-traitants et prestataires locaux, 6000 exploitants agricoles, et dispose de 9 usines, 19 chaînes de propulsion, 40 centres de distribution.

L’étude Ascomt/Malaria, est le résultat d’une enquête menée auprès d’environ 3015 personnes réparties dans les dix régions du pays. Ceci sur la base des jugements qu’on adresse à des personnes physiques et des usagers, sur les initiatives des entreprises en faveur de la population camerounaise. Les secteurs concernés sont la santé, l’éducation, l’environnement, le développement communautaire, l’éthique et la gouvernance.

Lire aussi : Sabc offre un forage aux populations de Mombo

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page