Conjoncture

RSE : MTN appuie les jeunes agriculteurs de Nlobesse dans le Sud

Un système d’adduction d’eau potable leur a été rétrocédé par la fondation de cette entreprise de téléphonie mobile, le 24 mai dernier, en présence du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Gabriel Mbairobe.

De l’eau potable coule désormais à flots à Nlobesse, un village de la région du Sud. C’est l’œuvre de la Fondation MTN, au profit des jeunes agriculteurs du Programme d’Appui à l’installation des Jeunes Agriculteurs (Paija), sur le site du Village de Nlobesse. Le système rétrocédé à l’Etat en présence du ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Gabriel Mbairobe, apprend-on, est constitué d’un forage à haut débit, d’un château d’eau de 30m3 et d’un réseau d’adduction d’eau opérationnel à travers plusieurs bornes fontaines réparties dans ce village. Près de 300 jeunes et leurs familles sont les bénéficiaires directs de cette réalisation.


>> Lire aussi – Agriculture : Société Générale gère un fonds de 3,7 milliards pour le Pea-jeunes


La construction du système d’adduction d’eau de Nlobesse s’inscrit dans le cadre de l’exécution de la convention de partenariat signée en 2014 entre le Minader et la fondation MTN en vue d’améliorer les conditions de vie des jeunes agriculteurs encadrés par le Paija sur les sites de Nlobesse dans la région du Sud et de Wassande dans l’Adamaoua. Les travaux de construction du système d’adduction d’eau de Wassande devant commencer dans les prochains jours, pour être rétrocédé officiellement au cours du dernier trimestre de cette année 2019, informe-t-on. Le Minader à travers le Paija œuvre ainsi à un meilleur essor de l’agriculture en encourageant le retour des jeunes à la terre.


>> Lire aussi – Distinction : Djaïli Amadou Amal, l’écrivaine remporte le Prix Orange du livre en Afrique


Commentant cette action, Jean-Melvin Akam, le Secrétaire exécutif de la Fondation MTN Cameroon, a indiqué que « depuis 2005, nous apportons notre contribution à l’amélioration des conditions de vie des communautés parce que les priorités nationales en matière de développement sont au cœur des interventions de la Fondation MTN. Nous avons été naturellement séduits par les activités du Paija, en vue de lutter contre la pauvreté, le chômage des jeunes et l’exode rural en favorisant le retour des jeunes à la terre. A ce jour, nous avons fait construire près de 46 points d’accès à l’eau potable dont bénéficient près de 170.000 personnes à travers les régions du pays, prioritairement en zone rurale ».

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!