Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

Safacam : la production de caoutchouc augmente de 31% en 2021

Cette hausse est attribuée à la reprise des activités de l’entreprise début 2021, lesquelles avaient été momentanément arrêtées en 2020 à cause de la pandémie de la Covid-19.

Publiée lundi 4 juillet 2022 à 16:01:52Modifiée lundi 4 juillet 2022 à 16:01:56Temps de lecture 2 minPar Amina MALLOUM

La Société africaine forestière et agricole du Cameroun (Safacam), filiale du groupe luxembourgeois Société financière des caoutchoucs (Socfin), l’une des quatre entreprises camerounaises cotées à la Bourse des valeurs monétaires de l’Afrique centrale (Bvmac),  a rendu publiques ses performances au titre de l’exercice 2021. Ce document consulté par EcoMatin  révèle que sa production industrielle de caoutchouc a augmenté de 31% en 2021 en comparaison à 2020. « Cette hausse s’explique principalement par la reprise des activités début 2021 qui avaient été momentanément arrêtées en 2020 dans le contexte de la crise sanitaire mondiale de covid-19 », explique l’entreprise qui ajoute aussi  qu’ « en raison d’une hausse des cours internationaux, le prix de vente moyen sur l’année 2021 est en hausse de 14% par rapport à 2020 ».

Lire aussi :Safacam : l’Etat du Cameroun empoche 272 millions (+192%) de dividendes au titre de l’exercice 2021 

Les palmeraies de la Safacam ont enregistré une production en hausse de 7% en comparaison à 2020 en raison de bonnes pratiques agricoles. Notamment grâce à « l’augmentation des achats tiers d’amandes de palmistes », indique la Safacam.

Sur le volet financier, la Société africaine forestière et agricole du Cameroun a dégagé en 2021 un bénéfice de 2,4 milliards, soit une augmentation de 72,5% en glissement annuel par rapport à 2020.

Lire aussi : L’agro-industriel Safacam sollicite l’aide de l’Etat pour alléger sa masse salariale 

Dans cette cagnotte, la quote-part de l’Etat, actionnaire (11,16%) de la Safacam à travers la Société nationale d’investissement (Sni), s’élève à 272,6 millions de FCFA au titre de l’exercice 2021, et est en hausse de 192% par rapport à 2020 (93,2 millions de FCFA). Ces dividendes correspondent par ailleurs aux 153 505 actions de l’Etat dans le capital de cet agro-industriel, le coût de l’action après retenue de l’impôt sur le revenu des capitaux mobiliers étant fixé à 1 776 FCFA.

Lire aussi : Bvmac : Socapalm et Safacam captent 31 millions de FCFA de transactions en un jour

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner