Politiques Publiques
A la Une

Salaires perçus doublement : le ministre des Finances demande aux agents publics en détachement de se normer

Dans une note signée le 29 juillet 2022, Louis Paul Motaze invite les agents publics mis en détachement auprès des entreprises publiques et autres institutions financièrement autonomes, à se rapprocher de son département ministériel pour mettre un terme à leurs activités salariales dans le fichier solde de l’Etat.

Après la traque aux fonctionnaires et agents de l’Etat inexistants sur le terrain, mais toujours présents dans le fichier solde de l’Etat, c’est autour des agents publics en position de détachement de recevoir la visite du ministre des Finances, Louis Paul Motaze. En effet, dans une note rendue publique le 03 août 2022, Louis Paul Motaze tire la sonnette d’alarme sur le fait que, certains agents publics qui sont détachés dans les entreprises publiques et collectivités territoriales décentralisées, continuent de percevoir leurs salaires du fichier solde de l’Etat. « le ministre des Finances porte à la connaissance des agents publics mis en position de détachement auprès des entreprises et des établissements publics ou nommés à des emplois au sein des collectivités territoriales décentralisées dont les salaires continuent d’être virés (…) (qu’ils, ndlr) sont invités à déposer leurs actes de détachement ou de nomination au ministère des Finances, à la cellule d’assainissement du fichier solde de l’Etat, porte 213, Bâtiment 13 ». Une initiative qui vise entre autres à mettre un terme à cette activité menée par ces agents publics.

Lire aussi : Personnels de l’Etat: des interrogations sur les retombées du comptage physique

Cette mesure d’assainissement que vient de lancer Louis Paul Motaze intervient au moment où le gouvernement  veut procéder au lancement de l’opération d’audit et de recouvrement de la créance de salaires due à l’Etat. En effet, une fois qu’un agent public est mis à la disposition d’une entreprise publique ou autres institutions étatiques qui est financièrement autonome, sa prise en charge salariale n’incombe plus au fichier solde de l’Etat. Mais, il est désormais de la responsabilité de son nouvel employeur de procéder à son paiement. Cet agent devrait donc, dans les minutes qui suivent son détachement, fournir au ministère des Finances son acte de détachement ou de nomination afin de mettre un terme à toute dépendance du fichier solde de l’Etat en termes de salaire. 

Lire aussi : Fichier solde de l’Etat: près de 30 milliards à économiser à travers l’opération de radiation des salariés fraudeurs

Il convient de préciser que le gouvernement camerounais est depuis quelques années sur une opération de comptage physique du personnel de l’Etat, afin de procéder à la radiation des agents publics fictifs qui continuent de percevoir des salaires. Cette opération devrait permettre à l’Etat de faire des économies de près de 30 milliards de F dans sa masse salariale. A juin 2022, c’est plus de 480 agents publics fictifs qui ont été éjectés du fichier solde de l’Etat.  Le gouvernement projette à plus de 8 000, le nombre de salariés qui pourraient être touchés par cette opération qui se poursuit.

Lire aussi : L’Etat menace de radier 7.622 agents publics en position d’abandon de poste

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page