Chargement des breaking news...
Conjoncture

Santé : la Corée du Sud va construire de nouveaux centres régionaux d’urgence au Cameroun

La promesse a été faite par Gyuhong Lee, Directeur pays de l’Agence coréenne de développement(Koica), en visite chez le ministre camerounais de la Santé publique le 9 novembre dernier.

Publiée lundi 14 novembre 2022 à 18:52:52Modifiée lundi 14 novembre 2022 à 18:52:56Temps de lecture 3 minPar Marius Zogo

Audience entre Manaouda Malachie et la délégation sud-coréenne.

La coopération entre le Cameroun et la Corée du Sud vieille de 61 ans se poursuit à travers la réalisation des infrastructures aux rangs desquelles, celles relevant du domaine sanitaire au profit du pays de Paul Biya. Pour preuve, au sortir de l’audience qu’a accordée le 9 novembre 2022, le ministre de la Santé publique Manaouda Malachie à une délégation sud-coréenne conduite par Gyuhong Lee, Directeur pays de l’Agence coréenne de développement(Koica), l’on apprend que le Cameroun va bientôt bénéficier de nouveaux centres régionaux d’urgence(CRU).

Lire aussi : Cameroun-Corée du Sud: les échanges commerciaux atteignent 180 milliards de FCFA en 2021

Cette annonce survient 7 ans après que la Corée du Sud a concouru à la construction  du Centre d’urgence de Yaoundé(Cury) inauguré le 18 août 2015 ; ouvrage qui selon le Minsanté, a permis d'accroître le taux de fréquentation « quoique le matériel s’est suffisamment dégradé ».

Dans l’agenda de l’équipe sud-coréenne, il est également mentionné des projets tels que la maintenance des équipements médicaux et biomédicaux coréens, la construction des hôpitaux des districts dans les zones périphériques de Yaoundé et Nkongsamba dans le Moungo, région du Littoral. A cette cuvée infrastructurelle sanitaire vient s’ajouter, le projet de construction d’une polyclinique de Yaoundé. Et, au moment où la lutte contre les faux médicaments bat son plein, la Corée du Sud veut contribuer à cela en mettant sur pied un laboratoire de contrôle des médicaments à Douala ceci grâce au projet Medeline.

Lire aussi : Lutte contre la covid-19 : la Corée du Sud offre 58 millions au Cameroun

De son côté, Manaouda Malachie rassure le pays donateur, de ce que toutes les facilités seront réunies pour que les travaux soient effectués dans un délai de 30 mois. A titre illustratif, « après la signature des mémorandums d’entente, je suggère que la formation du personnel soit effective pour qu’à la fin des constructions, le personnel soit immédiatement opérationnel », a déclaré le membre du gouvernement.

Lire aussi : La Corée du Sud va offrir du matériel médical d’une valeur de 180 millions de F au Cameroun

La question autour des nouvelles possibilités de financement de la Corée du Sud, évoquée lors de l’audience, vient rappeler en la mémoire, les projets pour lesquels ce pays asiatique est intervenu au Cameroun notamment sur le plan sanitaire. Le dernier en date est celui de l’hôpital de référence de Garoua réalisé à 42 milliards de FCFA et la signature d’un contrat de service entre le Minsanté et l’entreprise Sucam pour la mise en œuvre de la Couverture santé universelle(CSU). Ce dernier point est d’ailleurs l’une des priorités de l’Assemblée nationale et du Sénat camerounais qui ont entamé le 11 novembre dernier, la troisième et dernière session parlementaire pour le compte de l'exercice 2022.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner