Chargement des breaking news...
Politiques Publiques

Santé : la loi de finances 2023, disposera d’une provision financière pour la suite du programme conjoint Minsanté/AFD/KFW

C’est l’essentiel à retenir de la rencontre tripartite (Minsante, AFD, KFW) qui s’est tenue dans les locaux du ministère de la Santé publique le 9 mars 2022.

Publiée dimanche 13 mars 2022 à 18:01:34Modifiée jeudi 17 mars 2022 à 09:17:04Temps de lecture 3 minPar Paul Tjeg

Il y a plus de 5 ans, le ministère de la Santé Publique (Minsante), l’Agence française de Développement (AFD) et la Banque allemande de développement Kreditanstalt für Wiederaufbau (KFW), ont mis sur pied le programme conjoint Minsante/AFD/KFW. Le but de cette initiative était de contribuer à l’amélioration de la santé des populations du Cameroun surtout les plus vulnérables (femmes enceintes et enfants), de la gouvernance du système de santé, mais aussi de renforcer l’accessibilité et la qualité des services de santé. Après plusieurs années de de mise en œuvre (dans la partie septentrionale du pays) et un financement global de près de 40 milliards de FCFA (AFD: 35 millions d’euros (23 milliards de Fcfa), KFW: 22,5 millions d’euros (14,7 milliards de FCFA), selon le protocole d’accord Cameroun – AFD – KFW signé en 2009), le projet va rentrer en gare en décembre 2022.

Pourtant, pour le gouvernement camerounais, la fin du projet ne signifie pas la fin des engagements pris pour l’amélioration du système de santé national. Si l’on s’en tient aux informations relayées par le ministère de la Santé Publique, une provision financière dont le montant n’a pas été dévoilé sera aménagé dans la loi de finances 2023. Elle va servir à la poursuite du programme Minsante/AFD/KFW. Mais surtout, à capitaliser les expériences et compétences acquises dans la mise en œuvre de celui-ci, pour mieux les aligner (surtout le Chèque santé, ndlr) dans le processus de lancement de la Couverture santé universelle. A cette nouvelle enveloppe budgétaire, il faut adjoindre une promesse de 10 millions d’euros (6,5 milliards de FCFA) faites par l’Agence française de Développement

Bilan partiel du projet

 A 9 mois  de la clôture du programme, les différentes parties impliquées dans son implémentation revendiquent un bilan satisfaisant. Le ministère de la Santé Publique indique, en ce qui concerne le volet consacré au renforcement de l’accessibilité et la qualité des services de santé, que  61 formations sanitaires ont été réhabilitées et équipées dans les 3 régions septentrionales du Cameroun (Nord, Extreme-Nord, Adamaoua). Les populations vulnérables de cette partie du pays, notamment les femmes enceintes, ont également bénéficié de la mise en place du Chèque Santé en 2015. Il s’agit d’un système de prépaiement permettant le suivi intégral de la grossesse, un accouchement sécurisé et un suivi postnatal allant jusqu’à 42 jours après l’accouchement. « La femme enceinte détentrice du chèque santé qu’elle paie à 6 000 FCFA est prise en charge gratuitement pour tous les soins prévus par le chèque dans les formations sanitaires accréditées et conventionnées par le projet chèque santé », expliquait l’unité de coordination du projet conjoint Minsante/AFD/KFW.A ce jour,  400 000 chèques santé ont été vendus à 300 000 femmes indique le ministère de la Santé.

Toutefois, il existe encore quelques ajustements à effectuer pour clôturer sereinement le programme.  Le Minsante évoque notamment la prise en charge du «tiers payant» dans le cadre du chèque santé, l’ancrage institutionnel des Fonds régionaux pour la promotion de la santé, ainsi que la justification de l’utilisation des fonds mis à disposition.

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner