Conjoncture

Santé: Nestlé forme à la nutrition pédiatrique

Au total, ce sont, 181 professionnels camerounais de la santé infantile qui ont bénéficié de ce programme au cours des trois dernières années.

L’Institut Nestlé Nutrition Afrique a organisé en partenariat avec la Société Camerounaise de Pédiatrie, deux symposiums scientifiques le 29 janvier à Douala et le 05 Février à Yaoundé.  Ces symposiums viennent clôturer la formation de 76 professionnels de la santé Camerounais au Programme Postuniversitaire en nutrition pédiatrique au sein de la prestigieuse école de médecine de l’Université de Boston, aux Etats Unis. Sous le thème central « Nutrition dans les premières années de vie et santé à long terme », les symposiums de Douala et de Yaoundé, ont eu pour articulation majeure, deux enseignements issus du curriculum de l’Ecole de Médecine de l’université de Boston intitulés : Etablissement d’habitudes alimentaires saines et Education en nutrition.

Au total, ce sont, 181 professionnels camerounais de la santé infantile qui ont bénéficié de ce programme au cours des 3 dernières années

Au total, ce sont, 181 professionnels camerounais de la santé infantile qui ont bénéficié de ce programme au cours des 3 dernières années. Le vœu de l’Institut Nestlé Nutrition Afrique est que ces professionnels de la santé puissent mettre en pratique les connaissances acquises dans un cadre clinique, afin d’améliorer les indicateurs en matière de nutrition et de santé au Cameroun. Selon les statistiques (EDS MICS5 2014), 60% des enfants de moins de 5 ans souffrent d’anémie, dont 52% souffrent d’une carence en fer. A ce titre, cette formation de l’Institut Nestlé Nutrition Afrique se présente comme une solution concrète permettant de contribuer de manière significative à la lutte contre la malnutrition au Cameroun afin d’améliorer la nutrition, la santé et le bien-être des individus et des familles. « J’ai eu le privilège de participer à ce programme et j’ai beaucoup apprécié le côté bilingue de la formation et la clarté des diapositives. Ce qui m’a le plus marqué, c’est la notion des 1000 premiers jours et la nutrition précoce. Je mettrai désormais plus d’attention dans la qualité de l’alimentation des enfants pendant cette période car les carences nutritionnelles peuvent impacter gravement la croissance d’un enfant, celle de sa famille et de toute la société », a déclaré le Dr. Fabiola Ngaba, résidente en 3e année de pédiatrie.

Renchérissant, Serge Dzeukou, Responsable Institut Nestlé Nutrition Afrique Centrale et de l’Ouest a déclaré que : « grâce à ce programme, l’Institut Nestlé Nutrition Afrique apporte une contribution concrète en matière de renforcement des capacités des professionnels de la santé dans le domaine de la nutrition pédiatrique. Ceci dans le but d’outiller le système médical camerounais des connaissances les plus récentes et les plus avancées en la matière qui permettra d’avoir des experts capables de répondre efficacement aux problèmes de santé infantile au Cameroun. »

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!