Conjoncture

CAF : Ahmad Ahmad au cœur d’une autre affaire de fraude financière

Une enquête de la BBC révèle que le président de la Confédération africaine de football (CAF) a reçu deux séries de remboursements de frais, prétendant être dans deux pays différents pour la même période de neuf jours pendant la Coupe du monde 2018.

Selon une enquête de la BBC, Ahmad Ahmad, président de la Confédération africaine de football (CAF), aurait simulé un double rôle en vue de percevoir deux séries de financements au titre d’indemnisation dans le cadre de son déplacement à Moscou, en vue de l’organisation de la coupe du monde 2018 d’une part, et de sa visite au bureau de la CAF d’autre part.

En effet, d’après des documents consultés par la BBC, le patron de l’instance dirigeante du football africain, par ailleurs vice-président de l’instance dirigeante mondiale, a perçu 4.050 dollars (soit 2,3 millions de Fcfa) auprès de la Caf pour une période de neuf jours, entre le 23 juin et le 1er juillet, sous le titre « Visite au bureau de la Caf« . Dans le même temps, il aurait recueilli 18.450 dollars (soit 10,7 millions de Fcfa) auprès de Caf pour un séjour de 41 jours en Russie entre le 7 juin et le 17 juillet, dans le cadre de la coupe du monde qui s’était déroulée du 14 juin au 11 juillet 2018.

Ayant consulté les différents documents portant la signature de M. Ahmad indiquant qu’il était en Égypte entre le 23 juin et le 1er juillet 2018, au même titre que d’autres fiches qui renseignent qu’il était en Russie à la même période, la BBC conclut alors que M. Ahmad qui aurait également dû recevoir de la Fifa son indemnité journalière de Coupe du monde de 450 dollars en tant que vice-président de l’instance dirigeante mondiale du football, a « peut-être reçu trois séries de paiements pour la période de neuf jours en question ».  Mais il « n’a peut-être pas été en Égypte ni en Russie pendant cette période du 27 juin au 1er juillet, mais ‘à Madagascar, son pays d’origine … car des documents indiquent qu’il s’est envolé de la Russie pour l’Égypte le 23 juin pour un séjour de quatre jours avant de retourner à Moscou après une escale à Madagascar entre le 27 juin et le 1er juillet ».

Le patron de la CAF aurait donc prétendu être dans deux pays différents pour percevoir des frais d’indemnités journalières. Interrogés sur ces révélations, ni le malgache, ni la Fifa n’a répondu aux équipes de la BBC.

Pour rappel, ce n’est pas le premier scandale qui indexe Ahmad Ahmad. Le patron de la CAF fait aussi l’objet d’une enquête de la part de la Commission d’éthique de la FIFA et des autorités françaises de lutte contre la corruption  avec parmi les enquêtes, une affaire inhabituelle impliquant un fournisseur français de matériel de sport.

Toutefois, l’on apprend qu’il se prononcera sur cette nouvelle affaire de corruption révélée par la BBC. Ce sera au cours d’un point de presse qui se tiendra le jeudi 18 juillet 2019, soit la veille de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 qui se tient actuellement en Egypte.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!