Chargement des breaking news...
Banques et Finances

Secteur bancaire : l’encours des dépôts de CCA Bank atteint 387 milliards à fin 2021

Pendant presque deux ans, les indicateurs de cette banque sont toujours au vert. De 173,8 milliards de FCFA à fin mai 2018, l’encours de dépôts est passé à 245 milliards en 2019, 300 milliards en 2020 pour finalement atteindre 387 milliards de FCFA à fin 2021, soit une hausse de122% en 42 mois et 6,2% de parts de marché à fin décembre 2021. Avec un encours de crédits de 177,6 milliards, CCA Bank possède 4,1 % des parts du marché contre 3,3% en 2020 et 3,1% en 2019. Pour finir, cette banque est classée 7ème sur les 15 banques en activité au Cameroun

Publiée mercredi 6 avril 2022 à 19:19:25Modifiée mardi 12 avril 2022 à 13:41:55Temps de lecture 4 minPar Cedrick JIONGO

S’il est vrai que le volume de dépôts d’une banque détermine le niveau de confiance que lui accorde le public, alors CCA Bank semble séduire de plus en plus les déposants au cours de ces dernières années. Son passage de microfinance à banque a joué une grande part dans ce renforcement de la confiance du public. Selon les données du marché bancaire consultées par EcoMatin, l’encours de dépôts de la banque n’a cessé de croître cette transition. Évaluée à 173,8 milliards de FCFA à fin mai 2018 cet indicateur est passé à 245 milliards en 2019, 300 milliards en 2020 pour finalement atteindre 387 milliards de FCFA à fin 2021 soit une hausse de 122% en 42 mois. Ce montant représente 6,2% de l’encours global des dépôts évalué à fin décembre 2021 à 6233 milliards de FCFA. Sur les 15 banques en activités dans le pays, CCA se loge ainsi à la 7e position sur cet indicateur qui est largement dominé par Afriland First Bank (1183,8 milliards), Société Générale Cameroun(958,3 milliards), Bicec(637,8 milliards), SCB(561,2 milliards) et UBA(513 milliards). Les 5 établissements de crédits cumulent à elles seules 62% de l’encours des dépôts à la période sous revue.

Lire aussi : CCA-Bank présente ses innovations à Promote 2022

Dans son portefeuille, CCA-Bank accorde une très large place aux particuliers (65,62%) et aux entreprises privées (21,60% de l’encours de dépôt). Les dépôts des organismes publics (2,96%) tout comme ceux des entreprises publiques (2,15%) restent encore très marginales. Autres indicateurs de la banque, c’est le produit net bancaire qui est passé à 27,2 milliards contre 9,1 milliards au 31 mai 2021. Le total bilan s’est quant à lui établi à 426 milliards de FCFA.

Crédits à l’économie

Le marché bancaire du crédit s’élève à fin 2021 à 4 312 milliards de FCFA en décembre 2021. Soit une hausse de 404 milliards correspondant à une croissance globale du marché de 9,3%. Avec un encours de crédits de 177,6 milliards, CCA Bank possède 4,1 % des parts du marché contre 3,3% en 2020 et 3,1% en 2019. Le marché est dominé par Afriland First Bank qui détient 19,6% de part de marché, suivi de SGC avec 16,4% et ensuite BICEC 11,5%. Avec ce montant, la banque est classée 10e sur le segment des crédits au Cameroun au cours de la période sous revue. Des performances qui n’auraient pas été les mêmes sans une série de réformes internes qu’elle a entreprise. « Le CCA-Bank s’est mis à la pointe de la technologie avec la customisation de son core- banking Amplitude V.10 à travers l’activation des modules réservés à l’activité bancaire, le logiciel ayant été acquis et mise en production à l’ère de la microfinance. Cette optimisation du système d’information nous a permis de gagner entre autres en compétitivité à travers la célérité dans le traitement des opérations de notre clientèle. L’adhésion de notre banque au Groupement Interbancaire Monétique de l’Afrique Centrale (GIMAC) lui a permis d’intégrer l’interopérabilité de ses cartes bancaires sur les GABs des banques confrères en zone CEMAC, sans oublier les paiements dans les grandes surfaces sur TPE » expliquait, dans une récente interview accordée à EcoMatin, Alexis Megudju, le Directeur Général.

Lire aussi : CAN 2021 : le CCA-Bank injecte 10,3 milliards dans laconstruction du stade d’Olembe

En termes de perspectives, elle reste confiante « Le CCA-BANK va donc continuer à se différencier, non seulement à travers des services innovants, mais aussi avec son tarifaire compétitif, une politique de communication adaptée et poursuivre le renforcement des compétences de son personnel pour adapter son professionnalisme aux mutations du marché. Le CCA-Bank restera une entreprise citoyenne avec une meilleure politique RSE. Notre focus actuel est axé sur la sensibilisation du personnel et de la clientèle sur le respect des règles d’hygiène et des mesures barrières pour lutter contre la COVID-19, chose qui passe par l’utilisation des services digitaux notamment la banque en ligne (C-Online et C-Mobile), ce à travers des campagnes de communication » projetait le DG.

Lire aussi : CCA-Bank dans le pool bancaire qui a contribué à restructurer la dette de la Sonara

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner