Politiques Publiques
A la Une

Selon le Minfopra, les usagers font des économies de 900 millions de F grâce à la décentralisation des services

La révélation a été faite le mercredi 9 mars 2022 à Yaoundé au cours d’une rencontre entre le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra) avec les membres du Réseau des parlementaires pour la décentralisation et le développement local (Repaddel).

De sources officielles, les réformes engagées par le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), notamment la décentralisation de certains services, ont permis aux 60 321 usagers  ayant sollicité les différents services disponibles en région au cours de l’année 2021, d’économiser près de 900 millions de FCFA. Cette somme représente le total des frais de transport, d’hébergement et de ration alimentaire auxquels ils auraient été astreints s’ils avaient séjourné à Yaoundé.

Lire aussi : Fonction Publique: 62 153 dossiers de recrutement, intégration, reclassement et avancement traités en 2021

La cellule de communication du Minfopra qui donne cette information, rendait compte de l’audience accordée aux membres du Réseau des parlementaires pour la décentralisation et le développement local (Repaddel) par le Joseph Le, le chef de ce département ministériel. Au cours des échanges, la présidente du Repaddel, Berthe Nanga Mefant, est revenue sur les réformes entreprises par le Minfopra pour faciliter l’accès des usagers aux services du plus gros employeur de l’Etat. Notamment, par la simplification et la dématérialisation des procédures administratives visant la promotion d’une fonction publique locale. On peut ainsi citer entre autres « la déconcentration et  le déploiement du Système informatisé de gestion intégrée du personnel de l’Etat et de la solde (Sigipes) en région, l’inscription en ligne offerte aux candidats aux concours administratifs, la mise en place d’un système  de vidéoconférence pour les épreuves orales des concours ainsi que  la création de 434 centres d’animation et de jeunesse dotés  d’équipements informatiques dans les régions et dans les départements à cet effet ».

Au cours de l’année 2021, le Minfopra a milité et obtenu  l’extension de la signature des attestations  de présentation de l’original des diplômes naguère réservée aux gouverneurs des régions et aux préfets, à  l’endroit des sous-préfets. L’on apprend alors que cette mesure a permis de passer de 68 autorités signataires à 428 en moins d’un an. Toujours dans le cadre de la décentralisation des services jadis concentrés à Yaoundé, les membres du Repaddel ont souligné avec satisfaction « la mise en place des conseils régionaux de discipline, le retrait des actes administratifs  en région, le renseignement à travers les plates-formes numériques, un numéro vert totalement gratuit ».

Lire aussi : Yaoundé : fausse alerte au Minfopra

L’équipe conduite par Berthe Ondoua Mefant est également allée rencontrer Joseph Le pour « une main tendue ». Elle lui a proposé un partenariat en vue de la promotion des actions citées supra auprès de leurs populations locales. Une offre accueillie favorablement par le destinataire de ce message.

Pour rappel, le Repaddel a été créé en août 2020. Selon ses founding fathers, il se présente comme un organe d’appui aux activités des administrations publiques qui s’intéressent à la décentralisation et aux procédures de déconcentration du travail administratif pour améliorer l’accès des usagers aux services de proximité et de qualité.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page