Politiques Publiques
A la Une

Service postaux : le Cameroun décroche le prix d’excellence postale en Afrique

Dans son classement comptant pour l’année en cours, le Cameroun figure en tête de l’Indice intégré pour le Développement postal (2IPD) de l’Union postale universelle (UPU).

Le 19 octobre 2022, le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, a donné un point de presse dans son département ministériel. Cette communication revêtait un caractère spécial, relatif à la distinction que vient de glaner le Cameroun dans le secteur postal. En effet, le pays vient de décrocher le prix d’excellence du secteur postal selon les critères de L’Indice intégré pour le Développement postal. Cette récompense qui lui a été décernée par l’Union postale universelle (UPC), reflète le développement postal dans le monde entier, sur la base de l’évaluation de chacun des 170 pays concernés en fonction de quatre critères : accessibilité, fiabilité, pertinence et résilience.

Lire aussi : Services postaux : les opérateurs privés au banc des accusés

« Ladite distinction internationale est la résultante  de la mise en œuvre des très hautes prescriptions du chef de l’Etat relatives à la restructuration de l’opération publique postale, en vue d’en faire un moteur clé de l’inclusion financière et de l’économie numérique dans notre pays », note le Minpostel.

Les différentes articulations inhérentes à la restructuration du secteur postal sont contenues dans le contrat-Plan Etat-Campost. L’objectif  principal de cet accord qui est encore en cours d’implémentation, est d’opérer une révolution, par le redressement et la modernisation de la Cameroon Postal Services, pour en faire un instrument majeur de développement économique et social du pays. Selon le Minpostel, la mise en œuvre du contrat plan a favorisé, non seulement, la dynamisation de la production et l’amélioration des performances commerciales de la Campost, mais également, sa mutation vers le digital, afin de l’arrimer aux exigences de l’économie numérique, tel que le recommande aujourd’hui l’UPU.

Lire aussi : Services financiers : la Campost veut mettre en place une banque postale

«Sur le plan de la qualité de services, la diversification de l’offre de services financiers postaux et  celle des services électroniques postaux, ainsi que la mise en place d’un système de codification et d’adressage postal. Sur le plan du développement des produits postaux et financiers innovants, les produits ci-après, ont été développés : courrier hybride, E-Banking, plateforme de gestion et de contrôle de paiement en ligne, gestion électronique des documents (GED)», a martelé Minette Libom Li Likeng. Celle-ci ajoute que le Cameroun est placé aujourd’hui sous les feux de la rampe par l’Union Postale Universelle.

Lire aussi : Service postal : l’Etat du Cameroun veut migrer vers la digitalisation

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page