Echos des régionsNord
A la Une

Seulement 25,35% des projets du Bip réalisés en 2020 dans la Bénoué

A l’évaluation de l’exécution de ce BIP disposait d’une enveloppe de 1,5 milliard de F pour 163 projets, des responsables administratifs du département déplorent par ailleurs l’abandon de certains projets.

Le bilan des réalisations faites dans le cadre du budget d’investigation public (BIP) dans le département de la Bénoué est globalement satisfaisant, avec un taux de réalisation physique de 25,35%, pour 163 projets, d’une enveloppe globale de 1 milliard 522 millions 406 mille Fcfa. Le constat est fait par des responsables administratifs du ministère de l’Economie de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) dans le département de la Bénoué, qui étaient en conclave naguère à Garoua.

Lire aussi : Investissements publics : un guide pour la bonne exécution du BIP 2021

Ces responsables réunis en atelier ont répondu aux questions des journalistes pour en venir à cette conclusion qui leur a également permis de faire des propositions pour l’élaboration du prochain document, qui devrait prendre en compte le besoin intégral des populations. « Nous avions pendant cette séance de travail que nous jugeons très essentielle mesuré le niveau effectif des moyens financiers mobilisés pour la mise en œuvre du Bip, constater l’effectivité de l’exécution des opérations et identifier les obstacles et autres facteurs de blocages »,confie le délégué départementale du Minepat, responsable du suivi du Bip dans le département de la Bénoué.

Lire aussi : Budget 2021 : pleins phares sur la répartition du BIP

Le constat qui a le plus attiré l’attention des responsables est resté sans doute les projets non exécutés ou inachevés de l’année 2020, mais pour lesquels les crédits ont été remis aux entreprises adjudicataires des marchés de ces travaux. « Dans le domaine du social, nous avons par exemple l’abandon du chantier du centre multifonctionnel des jeunes de Garoua et la construction d’un centre de l’enfant et mère et biens d’autres. Ce constat est similaire dans d’autres domaines comme la gouvernance, les infrastructures et la production », peut-on lire en substance dans le rapport final des travaux.

Lire aussi : L’exécution du BIP en baisse à 40% à fin juin 2020

En vue des propositions qui prennent en compte le besoin profond des populations du département de la Bénoué qui souffrent encore du manque d’eau potable et des structures sanitaires de qualité, les commissions ont émis le vœu de voir intégré dans le BIP 2022 le renforcement des projets relatifs à l’hydraulique villageoise, l’extension de l’énergie renouvelable dans certains villages et le bitumage de certains axes.

Félix Swaboka

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?