Banques et Finances
A la Une

Société Générale signe un accord pour céder 2 nouvelles filiales africaines au groupe Vista

Le groupe Vista, piloté par le burkinabé Simon Tiemtoré, va racheter deux autres filiales de Société Générale en Afrique subsaharienne. L’accord reste soumis à la validation des autorités respectives de ces pays.

Après le Tchad, le Congo, la Guinée Equatoriale et la Mauritanie, Société Générale va céder deux nouvelles filiales sur le marché subsaharien. Il s’agit du Burkina Faso et du Mozambique.

Le banquier français a annoncé ce 7 décembre avoir signé deux accords avec le groupe Vista pour lui céder l’intégralité de ses parts dans Société Générale Burkina Faso et Banco Société Générale Moçambique, actuellement détenues respectivement à 52,6%, et 65%. « Selon les engagements pris, le Groupe Vista reprendrait la totalité des activités opérées par ces filiales, ainsi que l’intégralité des portefeuilles clients et l’ensemble des collaborateurs de ces entités », précise le communiqué du groupe.

Lire aussi : Secteur bancaire : la Cobac autorise Coris Bank à reprendre Société Générale Tchad

La réalisation de chacune de ces opérations « pourrait intervenir en 2024 » a déclaré Générale précisant que leur aboutissement était tributaire de la validation préalable des instances de gouvernance de chaque entité, aux conditions suspensives usuelles ainsi qu’à la validation des autorités financières et réglementaires compétentes.

Société Générale n’a pas donné les raisons de ce désengagement mais on suppose que cette décision rejoint celle de juin dernier visant à se délester de 4 filiales africaines. Le français disait vouloir « concentrer ses ressources sur les marchés où il peut se positionner parmi les banques de tout premier plan, en synergie avec les autres métiers du Groupe et avec une taille critique permettant une contribution satisfaisante et durable à la création de valeur ».

Lire aussi : Société Générale : quelles stratégies pour François Bloch le nouveau patron Afrique

Pour le groupe Vista piloté par le Burkinabé Simon Tiemtoré, ces 2 acquisitions viennent renforcer son ambition d’expansion sur le marché africain, mais surtout compenser sa mise à l’écart de Société Générale Congo qui lui avait pourtant été promise.

A LIRE AUSSI

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page