Contentieux judiciaires
A la Une

Succession Monkam : l’un des fils du défunt refoulé à l’hôtel La Falaise de Bonanjo, puis interpellé par la police

L'avocat et ouvrier des procédures visant à saisir l’ensemble des comptes de la Société des Etablissements Monkam (SEM), a été finalement libéré au bout de quelques heures, à la suite de son interpellation le 23 septembre 2022. Cette nouvelle escalade est révélatrice de l'éclatement du clan Monkam au lendemain du décès de leur géniteur, le richissime homme d’affaires Pascal Monkam.

La tension entre les enfants de Monkam a franchi un nouveau palier. Un rebondissement spectaculaire. Alain Christian Monkam, avocat au Barreau de Paris et fils du feu milliardaire, a fait l’objet d’une interpellation par des éléments de la police nationale. Arrivé au Cameroun pour un séjour privé, il a logiquement sollicité une chambre payante à l’hôtel La Falaise de Bonanjo, un des hôtels du patrimoine Monkam. Sa demande sera malheureusement rejetée par la réceptionniste qui s’apprêtait pourtant à lui remettre une clé de chambre. Cette dernière a reçu, in extremis, un coup de fil lui intimant l’ordre d’indiquer au client l’indisponibilité de toutes les chambres de l’hôtel.

Lire aussi : Succession Monkam : l’Hôtel la Falaise de Yaoundé pourrait être placé sous administration sé

Face à ce curieux revirement, le fils de Pascal Monkam saisira immédiatement son avocat afin de dresser le constat de la situation. Le laps de temps pris par son avocat pour arriver à l’hôtel connaîtra pourtant un coup de théâtre : « au bout de 15 minutes, 6 hommes, dont 3 en tenue, ont surgi pour me demander de m’identifier. J’ai obtempéré après des protestations. Puis, ils m’ont conduit en dehors de l’hôtel en demandant de les suivre au commissariat. Entretemps, mon avocat est arrivé et nous avons été tous les deux emportés dans le véhicule de police au commissariat. Pendant 2 heures, de 12h30 à 14h 30 », rapporte Alain Christian Monkam, joint par nos confrères du quotidien Le Messager. Qui en veut  Alain Christian Monkam ? Pourquoi des éléments de la police nationale l’ont-ils interpellé ? Est-ce un règlement de compte familial ?

Lire aussi : Succession Monkam : l’Hôtel la Falaise de Yaoundé pourrait être placé sous administration séquestre

Pour cerner les origines de cet incident, il est important de remonter à la genèse du quiproquo entre les enfants Monkam, suite au décès, le 27 février 2021 de l’homme d’affaires. Au lendemain de la mort de son paternel, Alain Christian Monkam a saisi le Tribunal de première instance de Douala-Bonanjo, le 5 mars 2021 aux fins d’obtenir la mise sous administration séquestre de l’important patrimoine du feu Pascal Monkam. L’avocat redoutait, en effet, que les biens légués par leur père ne fassent l’objet de prédation, accaparement ou dilapidation. Il obtiendra gain de cause de cette saisine, ensuite attaquée en appel par d’autres membres de la famille, des ayant-droits. L’administration séquestre est donc suspendue à Douala.

En avril 2022, Alain Christian Monkam saisira également le Tribunal de première instance de Yaoundé, cette fois à l’effet d’obtenir la désignation d’une administration séquestre ou d’un collège d’administrateurs à l’hôtel La Falaise de Yaoundé, géré par Marlène Monkam Leukam, sa sœur.

Lire aussi : Succession Monkam : la Cour d’Appel du Littoral se prononce sur  l’administration séquestre querellée le 25 m

L’important patrimoine de feu Pascal Monkam est constitué de : loyers détenus par les locataires de l’immeuble Ecobank de Bonanjo, les revenus et actions du défunt détenus dans les hôtels La Falaise de Bonanjo, Résidence La Falaise d’Akwa, La Falaise Diamond de Bonanjo, des appartements meublés à  Bonapriso, l’hôtel La Falaise de  Bonapriso, les ristournes et dividendes des concessions et des  contrats de distribution brasseries signés par feu Pascal Monkam, toutes les devises en monnaie étrangère, les comptes bancaires personnels, coffre forts, les titres, loyers, avoirs et actions, et tous les autres revenus générés par ses biens meubles ou immeubles de Douala, Yaoundé ou Bakassa etc.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page