Business et Entreprises

Télécoms : Djibouti Télécom nomme Rebecca Enonchong à son conseil d’administration

Depuis le mois de décembre 2020, la camerounaise fait partir du cercle de prise de décision de l’entreprise de télécommunications Djibouti Télécom en vue d’apporter son expertise au développement de celle-ci.

Son visage est bien connu dans le domaine du high-tech. L’entrepreneure et fondatrice d’AppsTech Rebecca Enonchong a été portée au sein du conseil d’administration de l’entreprise publique djiboutienne Djibouti Télécom. Connue et reconnue pour son travail, la camerounaise sera aux côtes des experts du secteur à l’instar de l’économiste ivoirien Claude Caliste  M’bahia et devra donc apporter sa touche dans la gestion du patrimoine publique de l’entreprise.

Lire aussi :  Qui sont les  camerounais les plus puissants du top 100 de jeune Afrique

Le parcours professionnel de Rebecca Enonchong est bien fourni. Ce qui lui a valu  de nombreuses distinctions, auprès d’organisations telles que le Forum Economique Mondial de Davos, en Suisse ; elle a figuré dans le classement des meilleures entrepreneuses Tech sur le continent africain, classement réalisé par le magazine Forbes. Cette dernière est alors la fondatrice et Présidente Directrice Générale d’AppsTech, l’un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions d’applications d’entreprise. Rebecca Enonchong  est également cofondatrice et PDG de I/O Spaces, un espace ouvert de co-working dans la région métropolitaine de Washington DC. Elle détient aussi la casquette de présidente du conseil d’administration d’Afrilabs, un réseau panafricain composé de plus de 50 centres d’innovation. A cela s’ajoute son casquette de présidente du conseil d’administration d’ActivSpaces, un incubateur d’entreprises au Cameroun. Elle siège aussi aux conseils d’administrations de Venture Capital for Africa (VC4Africa), de Salesforce.org et de l’African Media Initiative. Elle est aussi la cofondatrice et présidente du Cameroon Angels Network et cofondatrice et vice-présidente de l’African Business Angels Network. La férue de technologie intervient actuellement comme experte et conseillère auprès de plusieurs startups dans le domaine des technologies innovantes.
S’agissant de l’entreprise Djibouti Télécom qui s’arroge le privilège de l’avoir dans son cercle de décision, elle dispose d’un chiffre d’affaires de 120 millions de dollars. Entreprise publique, elle est conçue pour fournir aux opérateurs et aux fournisseurs d’accès à internet (FAI),  une solution de transit internet complète qui atteint l’Afrique, l’Europe, l’Asie et les États-Unis, ou toute destination basée sur le contenu via un réseau avec des technologies de pointe. L’entreprise dispose d’un atout important  de par sa situation géographique et constitue un véritable nœud de communication pour le trafic entre l’Asie, l’Europe et l’Afrique.

Lire aussi : Poesam 2019 : Orange Cameroun prime 4 start-up

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page