Chargement des breaking news...
Business et Entreprises

Téléphonie mobile : après la campagne de boycott des consommateurs, le gouvernement annonce une mission d'évaluation du secteur des télécoms

Cette annonce a été faite lors de la concertation tenue entre les opérateurs du secteur et le Minpostel le 27 avril dernier. Toujours au cours de cette rencontre plusieurs recommandations ont été adopté dans l’optique de satisfaire les différentes attentes des consommateurs.

Publiée vendredi 28 avril 2023 à 14:57:46Modifiée vendredi 28 avril 2023 à 14:57:52Temps de lecture 5 minPar Cindy MBALA BETINE

Les questions relatives à la qualité du service et des tarifs de communication au Cameroun, sont les points majeurs qui ont rythmé la concertation sectorielle tenue entre le ministre des postes et télécommunications (Minpostel), le régulateur et les opérateurs le 27 avril 2023. Ladite concertation a été instituée à la suite du mouvement de boycott des principaux opérateurs que sont MTN et Orange lancée en début de semaine par les consommateurs.

Lire aussi : Camtel, MTN et Orange vont investir 156 milliards en 2023 pour l’améliorer la qualité des services

De ces travaux, l’on retient qu’une évaluation  du secteur des télécoms est annoncé dans les prochains jours. « A cet égard j’ai une fois de plus engagé les opérateurs à respecter scrupuleusement leurs cahiers de charge au titre des concessions que le gouvernement leur accordées. J’ai dans le même temps, prescrit au régulateur plus de rigueur dans ses actions. Je continuerai de veiller personnellement à la mise en œuvre de ses prescriptions qui feront l’objet d’une évaluation à très brève échéance. Et le gouvernement en tirera toutes les conséquences», argue Minette Libom Li Likeng.

A cela s'ajoute plusieurs recommandations adressées à l’endroit des différentes  parties prenantes. Pour les opérateurs : désormais, les mécanismes de remboursement du crédit data non consommé seront mis en place pour qu'il soit systématiquement restitué en cas d'indisponibilité du réseau (la mise en œuvre dudit mécanisme prendra effet dans un délai de deux semaines maximum) ; le consommateur sera systématiquement informé du débit montant et descendant correspondant au forfait data souscrit ; le consommateur aura à sa disposition un outil comparatif des tarifs des offres, de la couverture et de la performance du réseau pour chaque opérateur ; les consommateurs seront sensibilisés par les opérateurs aux usages des services de communications électroniques multiples de leur portefeuille. Et la modernisation, la promotion et la vulgarisation du parcours de réclamation et des plaintes des usagers.

Lire aussi : Télécoms : le Gouvernement met en garde les opérateurs récalcitrants sur le non-respect de leurs cahiers des charges

A l’ART, en sa qualité des régulateurs, il a été prescrit plus de rigueur. On note donc : veiller à la mise en œuvre par les opérateurs, des recommandations de l'audit des communications électroniques réalisé en 2017 ; veiller au strict respect de leurs cahiers de charges par les opérateurs ; sanctionner systématiquement et conformément aux dispositions légales, tout manquement des opérateurs. Enfin, la mise en œuvre efficace du parcours de réclamation et des plaintes des usagers, conformément à la réglementation en vigueur.

Au vu de ces dispositions prises à court et à moyen termes, selon le Minpostel « tous sera mis à la disposition du client afin qu’il puisse faire un choix », sur l'opérateur qui satisferait le plus ses attentes.

Lire aussi : MTN revendique le leadership dans le secteur des télécoms au Cameroun(Interview)

Investissements des opérateurs

Il faut relever toutefois que les nouvelles recommandations faites par le gouvernement se font dans un contexte assez particulier. En effet, pour l’année 2023, Camtel, MTN et Orange se sont engagés à investir un montant cumulé de 156 milliards de FCFA. Ces investissements vont servir à l’extension de la couverture réseau  d’une part et d’autre part à l’amélioration de la qualité de services des communications électroniques sur l’étendue du territoire. Un combo qui s’il est réalisé pourrait parvenir à satisfaire les attentes du consommateur.

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner