Afrique Centrale
A la Une

TIC : le Canadien Casimir Network va développer les services de la BlockChain au Congo

Pour réaliser le développement du Centre africain de recherche en intelligence artificielle (Caria), les autorités congolaises se sont tournées vers une entreprise canadienne disposant de compétences dans le domaine de la transformation numérique.

Casimir Network, société canadienne spécialisée dans la communication, l’économie numérique et les télécommunications, le développement des TIC entre autres, a signé un protocole d’accord avec le gouvernement congolais en vue la construction et l’opérationnalisation d’un Datacenter devant servir d’hébergement des serveurs de services de Block Chain.

Lire aussi : La plateforme de prêt de cryptomonnaies, Celsius Network, déclare faillite

Grâce à cet accord, Casimir Network dont l’une des missions porte sur le développement de grands centres de données ainsi que celui des infrastructures des entreprises de service, les jeunes congolais vont bénéficier du transfert de compétences en matière d’exploitation de Datacenter, de formation sur les technologies émergentes, le développement des programmes de cybersécurité et de protection des données à caractère personnel.

Au-delà de ces aspects importants, le Congo sera appuyé et soutenu pour la recherche et le développement du Centre africain de recherche en intelligence artificielle (Caria).

Lire aussi : Entreprises : 100 Pme et Pmi attendues au Business Networking Forum

«La construction d’un centre de données permettra à nos partenaires de  nous accompagner, nous assister et nous appuyer dans le cadre de l’opérationnalisation du Caria », précise le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique du Congo, Léon Juste Ibombo.

Le projet, dont la phase de construction démarre en 2023, ambitionne de mettre à la disposition des populations et des autorités, les bienfaits de la technologie de la BlockChain au dernier trimestre de l’année prochaine au Congo.

Lire aussi : Le Nigeria et l’Afrique du Sud dans le Top 10 des pays qui possèdent ou utilisent le plus de cryptomonnaies au monde 

«A travers ce partenariat, notre intention est de développer un centre de données de la BlockChain au Congo. Aussi, envisageons-nous de faire une preuve de concept en début d’année 2023 et, à partir de septembre 2023, nous espérons finaliser le tout et lancer l’opération », explique le PDG de Casimir Network, Jean Michel Casimir.

D’après le PDG de la société canadienne, le choix du Congo repose sur sa capacité à disposer de l’énergie verte au travers de ses barrages hydroélectriques.

«Le Congo offre de l’énergie verte par barrage électrique, nous cherchons une stabilité et nous l’avons trouvée ici », conclut-il.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page