Banques et Finances
A la Une

Titres publics : le Gabon lance ses émissions de 2024 par un montant de 10,1 milliards de Fcfa

La mobilisation prévue le 17 janvier se fera via des bons du trésor assimilables et des obligations du trésor assimilables (OTA).

La Direction générale de la comptabilité publique et du Trésor de la République gabonaise annonce qu’elle procédera le mercredi 17 janvier 2024, à l’émission, par voie d’adjudication, de Bons du trésor assimilables (BTA) et des Obligations du trésor assimilables (OTA), d’une valeur globale de 10,1 milliards de FCFA. Dans le détail, il s’agit des BTA d’un montant de 10 milliards de FCFA d’une durée de 26 semaines (6,5 mois). Ainsi, la maturité est fixée au 19 juillet 2024. Le volume d’émission est de 10 000 BTA pour une valeur nominale unitaire de 1 000 000 FCFA. Les intérêts seront précomptés sur la valeur nominale. « Tout ordre de souscription devra être adressé aux différents gestionnaires clientèles ou encore à la salle de marché de la Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (Bicig) », apprend-on.

Lire aussi : Marché des titres publics : le Gabon à la recherche de 18,5 milliards de F

Pour ce qui est des OTA d’une valeur de comprise entre 75 et 100 millions de FCFA, elles ont une durée de 4 ans. Le volume d’émission est ainsi fixé entre 7 500 et 10 000. La valeur nominale de ces obligations est de 10 000 FCFA. Le taux de rendement est de 6,25% de la valeur nominale. Ces intérêts seront payés annuellement jusqu’au 1er décembre 2027.

Le trésor public gabonais n’a pas encore indiqué l’affectation des ressources qui seront mobilisées dans le cadre de ces émissions. Mais, il faut noter que le trésor public gabonais veut lever 854 milliards de FCFA sur le marché des titres publics de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) en 2024. Comparativement à l’année à il y a deux ans, ce montant est en baisse de 5,4 milliards de FCFA car, le Gabon avait levé 859,4 milliards de FCFA. Au cours de la période sous revue, la mobilisation de ces ressources par le Gabon s’est faite à travers des BTA d’une valeur de 517,7 milliards de FCFA et des obligations du Trésor assimilables d’une valeur de 341,7 milliards de FCFA.

Lire aussi : Marché des titres publics : le Cameroun rembourse 73,2 milliards de F 

Certes, le montant à mobiliser en 2024 est en baisse, mais les chantiers de l’Etat sont nombreux. Selon les annonces du chef de l’Etat gabonais, Brice Oligui Nguema, le 31 décembre dernier, le pays projette de lancer ou poursuivre de nombreux projets : programme de construction des logements sociaux adaptés aux réalités des Gabonais ; extension et développement du réseau routier national ; création d’une nouvelle compagnie aérienne nationale et d’un nouvel aéroport à Andem ; création d’une banque nationale de développement, pour l’entreprenariat des jeunes, capable d’accompagner les PME-PMI à travers les 9 provinces, etc.

A LIRE AUSSI :

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page