Business

Tradex renforce son réseau de stations-service en RCA

Le marqueteur camerounais de distribution des produits pétroliers a inauguré une nouvelle enseigne dans la ville de Damara, située à 75 km au Nord-Est de Bangui, portant à 06 le nombre de stations-service Tradex opérationnelles en République centrafricaine.

360 millions de FCFA. C’est le coût de l’investissement consenti pour la construction de la nouvelle station-service Tradex de Damara, située à 75 km au Nord-Est de Bangui. D’une superficie de 1 200 m², elle a été inaugurée le 26 juillet 2019 par Hubert Gontran Djono Ahaba, le ministre centrafricain du Développement de l’énergie et des ressources hydrauliques. Cette nouvelle enseigne du marqueteur camerounais Tradex est dotée d’une capacité de stockage de 25 000 litres de carburants (10 000 litres de Super10 000 litres de gasoil et 5 000 litres de pétrole lampant) et dispose d’une capacité de stockage de 100 bouteilles de gaz

Selon l’entreprise pétrolière camerounaise, cette réalisation intervient après les rénovations de Mbaïki, Berbérati et LBB à Bangui. Elle vient porter à 06 le nombre de stations-service Tradex opérationnelles en Centrafrique, nombre qui passera à 9 dans quelques semaines, avec l’ouverture des stations-service Sofitel, Gare du nord et Marabena. Le réseau terminera ainsi l’année avec 24 stations-service en terre centrafricaine. A en croire le Camerounais Perrial Jean Nyodog, président du conseil d’administration de Tradex Centrafrique, l’objectif de l’entreprise en République centrafricaine est « de contribuer à la consolidation de la paix, à la lutte contre le chômage des jeunes et à un retour à la normale sur l’ensemble du territoire national. En mettant à la disposition des centrafricains où qu’ils se trouvent sur le territoire, des produits pétroliers de qualité, nous agissons en messagers de la paix, renforçant l’espérance d’une Centrafrique unie et triomphante».


>> Lire aussi – Tradex poursuit l’extension de son réseau de stations-service


Créée en 1999, l’entreprise détenue à 54 % par la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) du Cameroun dispose actuellement d’un réseau de plus de 91 stations-services à trois pays africains notamment le Cameroun, la RCA et le Tchad. La filiale de la SNH est aussi investie dans la commercialisation du gaz et des lubrifiants. En Guinée équatoriale, c’est le 17 décembre 2018 que Tradex a été autorisé à construire des stations-service et de commercialiser des produits pétroliers dans ce pays où le français Total détenait le quasi-monopole du secteur de distribution et de commercialisation des produits pétroliers.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!