Chargement des breaking news...
Afrique

Transport aérien: 21 milliards pour la réhabilitation de l’aéroport international de N’Djamena

Ce prêt concessionnel constitué d’une subvention de 6,559 milliards de Fcfa, a été accordé par la France en marge du Sommet de Paris. Ce projet devrait ainsi permettre d’accroitre les capacités de cette infrastructure pour l’arrimer aux standards internationaux.

Publiée lundi 26 juin 2023 à 17:41:13Modifiée vendredi 3 mai 2024 à 12:12:29Temps de lecture 3 minPar Cindy MBALA BETINE

Pour plus d'efficacité

20,990 milliards de Fcfa (32 millions d’euros). C’est le montant d’un accord de prêt signé entre le Tchad et la France, pour la réhabilitation de l’aéroport international de N’Djamena (Hassan Djamous). C’était  le 22 juin 2023, en marge des travaux du Sommet pour un nouveau pacte financier mondial, qui a réuni à Paris, plusieurs dirigeants de pays et institutions gouvernementales et financières.

Lire aussi : Minerais: le Tchad va construire 04 usines d’exploitation de l’or

Dans le détail, il s'agit d'un prêt concessionnel constitué d’une subvention de 6,559 milliards de Fcfa (10 millions d’euros), pour la mise en œuvre de ce projet infrastructurel.  La réhabilitation de l’aéroport international de N’Djamena a pour objectif d’augmenter la capacité d’accueil de l’Aéroport de N’Djamena afin de faire face à la croissance soutenue des trafics enregistrés au cours des dix dernières années et offrir un cadre décent aux voyageurs, compagnies aériennes présentes, etc. et poursuivre la mise en place des infrastructures essentielles pour le développement socio-économique du Tchad. Les travaux à réaliser dans le cadre de la réhabilitation de cet espace aéroportuaire consistent : au réaménagement et de l’extension du pavillon présidentiel et la rénovation de l’aérogare et de l’extension du Parking Avion.

Lire aussi : Rachat des actifs de Petronas: le Tchad finalise l’opération en Malaisie

Ce prêt  traduit les bonnes relations qui existent entre ces deux pays. Sur les dix dernières années (2011-2020), les engagements de l’Agence française de Développement (AFD) au Tchad ont totalisé 253,199 milliards de Fcfa (386 millions d’euros), sur cinq secteurs prioritaires principalement : l’accès aux services essentiels, la santé, le développement rural, l’éducation et la formation professionnelle. Au 31 décembre 2021, le portefeuille de l’AFD au Tchad s’élevait à 157,429 milliards (240 millions d’euros, pour 32 projets en exécution).

Lire aussi : Tchad : le gouvernement veut céder 70% de ses parts dans la Sonacim au secteur privé

A LIRE AUSSI

Articles similaires

Actuellement en kiosque

Les plus lus

1
2
3
4

Nos réseaux

Magazine
computer

Le meilleur de l’actualité économique africaine en un clic

Enquêtes, informations exclusives, analyses, interviews, reportages... Chaque jour, la rédaction d'EcoMatin met son expertise au service des lecteurs.

Informations fiables, newsletters exclusives : Abonnez-vous pour avoir un accès illimité à l'ensemble de notre offre éditoriale.

Abonnez-vous pour €99.9 par an

Nos offres vous proposent un accès illimité à tous nos articles, y compris les contenus exclusifs et premium.

S'abonner