Conjoncture
A la Une

Transport aérien : Le Cameroun ouvre son ciel à l’Algérie

L’accord bilatéral relatif à cet effet a été signé ce 24 février 2021, entre le ministre des Transport Ngalle Bibehe et l’Ambassadeur d’Algérie au Cameroun Merzak Bedjaoui. L’objectif de la révision de cet accord datant de 1974 est de favoriser le développement de l’activité touristique et de renforcer les échanges commerciaux des deux pays.

Le ministre des transports Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe et l’Ambassadeur d’Algérie au Cameroun son Excellence Merzak Bedjaoui, ont signé ce 24 février 2021, un accord bilatéral relatif aux services aériens. Accord qui apporte ainsi une révision à l’accord de 1974 qui liait les deux pays.  Cette actualisation n’est pas anodine. L’on se souvient qu’en novembre 2017, le ministre des Transports s’était rendu à Alger la capitale algérienne dans le cadre d’une visite de travail, à l’issue de laquelle, il avait été convenu la réactualisation de cet accord au vue de l’évolution du contexte de l’aviation civile international. La signature de cet accord ce jour a pour objectifs de renforcer les échanges commerciaux des deux pays et favoriser le développement de l’activité touristique.

Lire aussi : Transports routier : une nouvelle carte grise voit le jour au Cameroun

Avec cet accord, les cieux de ces deux entités étatiques s’ouvrent l’une à l’autre. Il est annoncé dans les prochains jours une desserte de la compagnie nationale Algérienne Air Alger pour les villes de Douala et de Yaoundé. Choix qui s’explique selon l’Ambassadeur d’Algérie par : « le Cameroun parce que c’est le pays pivot en Afrique centrale et nous, nous avons une très grande ambition avec le Cameroun. Nous souhaitons partir du Cameroun pour aller vers d’autres destinations des pays voisins» indiquait-il. Côté camerounais, l’on explore la piste de se faire une place dans le ciel algérien « la Camair-co dans son plan de redéploiement régional saisira  certainement l’occasion d’exploiter cet accord » a fait savoir Jean-Ernest Massena Ngalle Bibehe. Notons que c’est depuis 2019, qu’Air Algérie a manifesté un intérêt pour l’espace aérien camerounais. L’annonce avait été faite par l’Autorité aéronautique qui a indiqué que la compagnie avait introduit une demande auprès du comité en charge de l’approbation des programmes des services aériens internationaux réguliers exploités par les compagnies aériennes desservant le Cameroun.

Echanges

Le volet commercial qui veut être renforcé au travers de ce traité, n’est que suite de la Journée d’affaires, de partenariat et d’exportation vers le Cameroun et aux pays de l’Afrique centrale, tenue le 5 décembre en 2018 à Alger. « Il y’a effectivement des produits finis algériens qui peuvent être écoulés sur le marché camerounais, notamment les produits agroalimentaires et les électroménagers qui sont compétitifs, comme il y a des produits camerounais qui peuvent être exportés vers l’Algérie notamment les produits agricoles et le bois », indiquait Dairou Bouba premier conseiller de l’ambassadeur du Cameroun en Algérie.

Lire aussi : Aviation : l’assurance fait rater son vol à Camair-co

Indiquons que l’Algérie occupe le 116e rang des fournisseurs du Cameroun avec une enveloppe de 350 000 dollars soit 188,972 millions de Fcfa d’achats de produits. Tant dis que les exportations en provenance du Cameroun sont constituées essentiellement de café et s’élèvent à 18,4 millions de dollars soit 9,933 milliards de Fcfa. Données fournies lors de cette journée d’affaires.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page