A la UneConjoncture

La Société Stecy SA reprend du service à Yaoundé

Après trois jours de cessation d’activités, Célestin Herman Tsambou, directeur général de l’entreprise indique que son équipe a décidé d’assurer le service minimum.

Le personnel de la Société de transports et équipements collectif de Yaoundé (Stecy SA) vient de lever son mot d’ordre de grève. Annonce faite par Célestin Herman Tsambou, directeur général de l’entreprise. Selon un communiqué du DG, cette suspension de grève fait suite à une concertation entre le top management de la société de transport de masse et les délégués du personnel. Ces derniers ont décidé d’assurer le « service minimum » sur cinq lignes sur les treize existantes. Il s’agit des lignes 1 (Ebang-Messa) ; 2 (Soa-Ngoa Ekelle) ; 5 (Acropole-Odza borne 12) ; 6 (Nkoabang-Messa) et 12 (Camtel-Leboudi).

Néanmoins, la direction générale reste à l’attente d’une session extraordinaire, au cours de laquelle, les délégués du personnel ainsi que tout le staff espèrent des lendemains meilleurs. Le personnel se plaint constamment des conditions de travail et du mauvais traitement salarial : salaires irréguliers, non-paiement de primes et indemnités, matériel roulant régulièrement en panne, travail sans pause, ni repas etc.

Les tensions de trésorerie dans cette société depuis  son lancement le 13 février 2017 présageait des lendemains malheureux. Comme dans la situation de son prédécesseur « Le Bus » (2005-2016), le personnel de la société de transport s’est toujours  plaint des conditions de travail : salaires irréguliers, non-paiement de primes et autres indemnités, matériel roulant régulièrement en panne, etc.

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!