A la UneBusiness et Entreprises

Transport maritime : au Cameroun, le milliardaire Baba Danpullo attaque le marché du transit

Après l’agro-industrie, l’immobilier, les finances et les télécoms, l’homme d’affaires vient de créer « Société Cameroon Port Operators » d’un modeste capital de 20 millions de FCFA.

Baba Ahmadou Danpullo, l’homme le plus riche du Cameroun, se lance désormais dans le marché du transport maritime, selon un acte constitutif déposé auprès d’un notaire en décembre 2023. Ceci pour créer la société dénommée « Société Cameroon Port Operators ». Selon nos informations, cette nouvelle société est dédiée aux : opérations de transit et transport dans la sous-région Afrique centrale ; les opérations de représentation et location de matériel de manutention portuaire ; la construction et l’entretien des infrastructures portuaires ; le transport maritime ; l’exploitation des ports ; le transport multimodal.

Aussi, l’entreprise opère dans la mise et reprise des marchandises sous hangar et sur terre-plein, les opérations physiques de déchargement et d’embarquement des navires, les opérations juridiques de réception, de livraison, de reconnaissance et garde des navires marchandises à quai, les opérations de représentation, la gestion des terminaux.

Pour mettre en place cette nouvelle entreprise dont le siège est à Douala, la capitale économique du Cameroun, le multimilliardaire a mobilisé un capital modeste de 20 millions de FCFA (comparativement à sa fortune estimée à environ 550 milliards de FCFA, selon le magazine Forbes : Ndlr). Le président du conseil d’administration est Baba Ahmadou Danpullo, lui-même. Il siège dans ce conseil avec Danpullo Baba Hamza, jusqu’ici directeur de l’informatique chez Nexttel, entreprise des télécoms appartenant à l’empire Danpullo. Comme directeur général de la « Société Cameroon Port Operators », c’est Baba Housseine, un autre de ses fils.

A l’analyse, ce n’est pas une surprise si Baba Ahmadou Danpullo se retrouve désormais à la tête d’une société qui opère dans le transit maritime. En effet, il faut se souvenir qu’il est le représentant au Cameroun de la firme philippine ICTSI adjudicataire, en 2020, du contrat de concession pour la gestion du terminal polyvalent du port en eau profonde de Kribi, construit dans le Sud du pays. Ainsi, l’homme le plus riche du Cameroun et d’Afrique subsaharienne francophone selon magazine Forbes, se retrouve dans son élément en devenant transitaire.

Les activités de cet homme d’affaires sont variées. En effet, Danpullo est la tête de Nexttel malgré des batailles avec ses partenaires vietnamiens pour le contrôle de cette entreprise spécialisée dans les télécoms. Par ailleurs, il a bâti une immense fortune grâce à l’immobilier, mais surtout l’agro-industrie. De fait, la réputation de ce multimilliardaire tient à ses immenses plantations de thé de Ndawara, dans la région du Nord-Ouest, lesquelles permettent à Ndawara Tea Estates d’exporter le thé camerounais à l’étranger.

En 2020, Baba Ahmadou Danpullo, a créé un établissement de paiement dénommée « Best Pay S.A. » d’un capital de 500 millions de FCFA pour une durée de 99 ans. Best Pay S.A. a pour objet la mise à disposition de services de paiement et la gestion de comptes de paiement ; l’émission, la distribution et la gestion de paiement sous forme de monnaie électronique. Par ailleurs, cet établissement opère dans le cadre des services associés à la gestion des comptes de paiement : encaissement, paiement, transfert, remise ou retrait de fonds.

A LIRE AUSSI :

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page