Business

Transport maritime: le port d’Anvers en pole position au terminal polyvalent du port de Kribi

Il compte parmi les 5 groupements retenus pour la concession des activités de développement, d’exploitation et de maintenance de cette infrastructure.

Ils sont encore cinq concurrents pour une place. L’un d’entre eux devra remplacer le consortium d’entreprises camerounaises appelé Kribi Polyvalent Multiple Operators (KPMO), avec qui le Port de Kribi a signé un contrat de sous-traitance pour une durée de deux ans, pour la gestion des activités de développement, d’exploitation et de maintenance du terminal polyvalent du port de Kribi. Il s’agit des groupements d’entreprises, Port d’Anvers/Sinotrans/Comexas Afrique, Coega Developement Corporation/ Transnet, Marsa Maroc/AIIF3, Medlog/Wide Resources Limited et International Container Terminal Services. Ils ont été retenus au terme d’un appel public international à manifestation d’intérêt lancé le 12 mars 2018 pour la pré qualification des entreprises devant participer à l’appel d’offres restreint pour la concession des activités de développement, d’exploitation et de maintenance du terminal polyvalent du port autonome de Kribi.

Les résultats de cet appel d’offres ont été rendus publics, le 28 août dernier par le directeur général du port autonome de Kribi, Patrice Melom. Une troisième phase d’écrémage permettra donc de déclarer un adjudicataire à l’issue de ce processus. C’est cet adjudicataire qui remplacera le logisticien français Necotrans, retenu en 2014 mais, déclaré « défaillant » par les autorités camerounaises en janvier 2018. Pendant une période transitoire de deux ans, c’est KPMO, une entreprise camerounaise, qui a été désignée par l’autorité portuaire dans le cadre d’une régie, pour gérer le terminal polyvalent du port de Kribi, dont la fonction est d’accueillir des marchandises non-conteneurisées, a une capacité nominale d’hébergement de 1,2 million de tonnes de produits par an. Dans cette short-List, le groupement Port d’Anvers/Sinotrans/Comexas Afrique semble le mieux placé pour remporter cette concession du terminal polyvalent du port de Kribi. Notamment, au regard de sa notoriété dont jouit le port d’Anvers dans ce secteur.

En effet, le port d’Anvers est classé au deuxième rang européen derrière le port de Rotterdam et au 17e rang mondial avec un trafic total de marchandises de 190 849 079 tonnes échangées en 2013. En termes de trafic de conteneurs, il est le deuxième port européen derrière Rotterdam et devant Hambourg et le 15e port mondial avec 8 578 269 EVP1. De par sa taille, le port d’Anvers est classé en 11ème position à l’échelle mondiale et premier  en Europe dans le domaine chimique. Il traite environ 16 000 navires par an. Le fret peut être entreposé dans des hangars couverts grâce aux 480 ha d’entrepôts, dont 187 magasins réfrigérés.

La Rédaction EcoMatin

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!