Conjoncture

Transport routier : une application mobile pour traquer les automobilistes indélicats

C’est du moins ce que révèle le ministère des Transports dans un communiqué rendu public le 19 août 2022.

Les automobilistes détenteurs de faux certificats d’immatriculation n’ont qu’à bien se tenir. Le ministère des Transports possède désormais un outil capable de les identifier. Il s’agit de l’application Transdocs dont l’opérationnalisation a récemment été lancée par le chef de ce département ministériel, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe. Concrètement, il s’agit d’un dispositif conçu pour lutter contre la circulation et la détention des faux certificats d’immatriculation (cartes grises) dans le pays. A en croire le chef de ce département ministériel, il suffit d’une simple introduction du numéro de châssis d’un véhicule dans la base de données du Système de Sécurisation des Documents de Transports (Ssdt), pour vérifier l’authenticité de son immatriculation.

Lire aussi : Contrôle technique automobile : 20 promoteurs revoient à la hausse les prix de leurs prestations

La mise en place de cette nouvelle application s’inscrit dans le cadre du processus de modernisation et de sécurisation des documents de transport. Le Mintransports explique que cette innovation va également pouvoir aider les usagers à vérifier par eux-mêmes le statut de leur véhicule avant toute opération de mutation, de duplication et de renouvellement d’un certificat d’immatriculation. Ceci, afin d’éviter tout désagrément éventuel lors des contrôles routiers. Le membre du gouvernement souligne par ailleurs que ce dispositif sera utilisé par les Forces de Maintien de l’Ordre, les équipes de prévention et de sécurité routières du Mintransports. Ainsi que par les assureurs, les centres de visites techniques et les services de délivrance des plaques d’immatriculation des véhicules.

Lire aussi : Transports routier : une nouvelle carte grise voit le jour au Cameroun

Cette nouvelle application vient s’ajouter à de nombreuses autres, qui avaient déjà été mises sur pied par le Mintransports dans le but d’assainir le secteur du transport routier. Il s’agit notamment de ‘‘Portrans’’ dont l’objectif est la traque des véhicules non dédouanés dans le pays. On compte également l’application ‘Cosmos’ qui permet de savoir si un véhicule est dédouané juste en entrant les données relatives au numéro de châssis de la voiture contrôlée, et l’application dénommée ‘Ports’’ qui authentifie le bordereau de dédouanement du véhicule candidat de l’immatriculation.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page