A la UneBusinessNon classé

L’enseigne Orca échappe aux ennuis du trajet présidentiel…

Les multiples fermetures des magasins inhérentes au passage du cortège présidentiel pour cause de sécurité impliquent un manque à gagner important aux grandes enseignes qui sont situées sur l'"axe présidentiel" à Yaoundé

Le déménagement que vient d’opérer la grande enseigne Orca du quartier Mvog-Mbi sur le tronçon présidentiel à Mfandena, en face du stade Omnisports de Yaoundé – l’un des sites qui devra abriter les rencontres de la coupe d’Afrique des nations de football masculin que le Cameroun recevra en 2019 – est stratégique à plus d’un titre.

Au-delà de la visibilité, avec une surface de 20 000 m² qu’elle occupe désormais au quartier Mfandena, en lieu et place des 4 000 m2 du quartier Mvog-Mbi, tout comme le repositionnement vis-à-vis de ses concurrents du secteur de l’ameublement (Lifemate, Vision Confort, Espace Landmark…), ce déménagement la met à l’abri des fermetures intempestives liées au passage du cortège présidentiel. Comme beaucoup d’autres enseignes situées sur l’axe présidentiel dans la ville de Yaoundé, notamment Casino, Moulin de France, Santa Lucia, Mahima, etc., celles-ci paient le prix fort de la sécurité présidentielle.

En effet, elles sont systématiquement fermées à  chaque passage du cortège présidentiel. Et, ce désagrément peut durer plusieurs jours lors des grands événements. Ce qui cause un sérieux manque à  gagner à ces enseignes de grande distribution. Même si les pertes enregistrées par ces enseignes de grande distribution ne sont toujours pas publiées, il reste évident que ce n’est pas de gaieté de cœur que celles-ci sont souvent obligées de fermer leurs portes, une fois un cortège présidentiel annoncé. Avec la délocalisation du magasin Orca, de Mvog-Mbi pour le quartier Mfandena, cette enseigne de grande distribution échappe désormais à cette situation.

Installée au Cameroun depuis 2008, la chaine ORCA qui comprend 25 grands magasins répartis dans 18 pays africains poursuit donc son implantation spatiale. L’on annonce d’ailleurs un vingt sixième magasin en chantier dans la ville de Douala. Sa livraison est prévue dans deux ans, sur une surface évaluée à 25 000 m² pour un coût d’investissement d’environ 6,5 milliards de FCFA.

Le nouvel espace commercial de la ville a bénéficié de l’appui d’Afriland First Bank  qui a accompagné la marque Orca dans son projet à hauteur de 6 milliards de Fcfa .

Mots clés
Afficher plus

Articles Liés

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!