Business

Transformation du cuir : une convention pour booster l’industrie locale

Grâce à l’accompagnement de l’Agence de promotion des PME, l’entreprise « l.Cuir » investira 960 millions de Fcfa dans le secteur et génèrera plus de 150 emplois.

Basé à Maroua, région de l’Extrême-Nord, l’entreprise « l.Cuir », spécialisé dans la transformation des peaux d’animaux cuir, a signé ce 27 juin, avec l’Agence de Promotion des petites et moyennes entreprises (Apme), une convention d’agrément au régimes des avantages définis dans la loi sur les incitations à l’investissement privé.
En effet, l’entreprise vient de se lancer dans la transformation des peaux d’ovins et de caprins principalement issues du Grand-Nord pour la fabrication des sacs, chaussures, ceintures et autres produits de maroquinerie en cuir. Et à travers cette convention, elle obtiendra un certain nombre d’avantages pour facilement développer son activité. Au rang de ceux-ci, des facilités fiscales, douanières, administratives et financières qui rentrent dans le cadre de la mise en œuvre de la loi fixant les incitations à l’investissement privé au Cameroun, et des accompagnements non financiers tels que la modernisation du système de gestion de l’entreprise, et du packaging.
Le montant de l’investissement s’élève à 960 millions de Fcfa. Et sur le long terme, l’entreprise compte employer le maximum de la main d’œuvre camerounaise en fonction du contexte économique dans lequel l’entreprise va se développer : « Au bout de la cinquième année, nous comptons créer plus de 150 emplois. Les 150 emplois peuvent être atteint au bout d’un an et demi, deux ans même et nous pensons que nous allons y arriver parce que c’est un métier« 

La Rédaction EcoMatin

Abonnez-vous à notre lettre d'information

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter

Afficher plus

Articles Liés

Close

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!