A la UneBusiness et Entreprises
A la Une

Le port de Kribi double la longueur de son chenal

Avec 1200m de long, 200m de large et 15m de profondeur, le nouveau chenal d’accès au port en eau profonde de Kribi (PAK) permettra désormais d’assurer le confort et la sécurité dans la manœuvre des navires de grande taille et à fort tirant d’eau.

Le Port Autonome de Kribi(PAK), annonce l’entrée en service d’un nouveau chenal depuis le 3 mai dernier. Avec 1200 m de long, 200 m de large et 15 m de profondeur et une orientation de 125° à l’entrée et 305° à la sortie. Le nouveau chenal remplace le précédent déplacé vers le sud.  « L’extension de la digue sud a imposé le déplacement de celui-ci «chenal » vers le nord avec pour nouvelles caractéristiques », fait savoir les services du port autonome de Kribi. Celui faisait alors 600 mètres de long et 200 m de large avec une côte de 15 m de profondeur, soit deux fois moins que le nouveau. Ce redimensionnement a «entrainé l’agrandissement du bassin portuaire et du cercle d’évitage ; ce qui aura pour avantage d’assurer désormais confort et sécurité dans la manœuvre des navires de grande taille et à fort tirant d’eau », précise le port de Kribi.

Lire aussi : Le Port de Kribi affiche des recettes douanières en hausse de 21,8% en 2020

L’aménagement de ce nouveau chenal fait partie du plan de réalisation des travaux d’extension de la Phase II, qui prévoient une extension de 720 mètres de linéaire de quai vers le nord sur les 615 existants et un prolongement de 700 mètres de la digue Sud. De Même, avec ses anciennes caractéristiques, le chenal du port de Kribi passait déjà pour être parmi « les meilleurs sur la côte ouest-africaine. »,  avec un plan d’eau constitué d’une zone d’évitage de 600 m de diamètre, il était protégé de la houle dominante par une digue de 1350 m.

Lire aussi : Les travaux d’extension de la phase II du Port de Kribi sont réalisés à 24%

Le chenal, voie d’accès balisée à cet effet qui permet l’entrée et la sortie des navires en toute sécurité, est constitué de bouées latérales suivant les règles définies par l’Association internationale de la signalisation maritime (AISM-IALA).  D’après le port autonome de Kribi, ce balisage varie d’une zone géographique à une autre. En zone  A (Europe, Afrique), il est effectué suivant une coupe de bouées Vert/rouge disposées respectivement Tribord/bâbord (droite /gauche) en accédant au Port. Cette disposition est inversée dans la zone B (Amériques, Pacifique, Japon, Corée, Philippines, Départements Français des Antilles, Guyane et Saint-Pierre-et-Miquelon).

Le chenal du Port en eau profonde de Kribi ne permet pas un croisement entre deux navires. Cependant, sa côte entretenue de -15 m permet d’éviter tout risque d’échouement de navire notamment de heurter violemment le fonds.

Lire aussi : Port de Kribi : 3,2 milliards de Fcfa pour recycler les déchets pétroliers

 Il faut noter qu’en matière de gestion du trafic maritime des ports, les capitaineries sont chargées d’intégrer l’approche du chenal d’accès à l’aide d’un système STM/VTS (respectivement, en français et en anglais, Système de Trafic Maritime et Vessel Traffic System). Il s’agit de radars, de matériels de radiocommunication, de moyens d’identification automatique des navires et de moyens de surveillance à distance permettant un suivi permanent des mouvements des engins flottants dans le chenal.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?