Business et Entreprises
A la Une

Le Port de Douala va acquérir un quatrième scanner pour effectuer le contrôle douanier

Selon les informations de la douane camerounaise, le port automne de Douala, devrait bientôt acquérir un 4e scanner. Cet équipement sera opérationnel pour les marchandises destinées à l’exportation.

Et de quatre, pour le Port automne de Douala-Bonaberi (PAD), qui va bientôt se doter d’un quatrième scanner. L’information a été dévoilée lors de la quatrième réunion de préparation à la réalisation dudit ouvrage, tenue récemment en présence du chef de section des douanes du Littoral I, Geroges Mendouga, des représentants de la Société générale de surveillance (SGS), filiale camerounaise, et de quelques responsables administratifs du PAD. La matérialisation du projet s’inscrit dans le cadre de la convention entre l’Etat du Cameroun et la Société Générale de Surveillance (SGS), en matière d’inspection des marchandises.

Lire aussi : Port de Douala : le terminal pétrolier renoue avec ses activités 20 ans après

Ce nouvel équipement devra donc, fluidifier le trafic sur cet espace portuaire, qui en 2020 a enregistré un traitement d’à peu près 12 millions de marchandises. Dans les détails, l’outil vient répondre à des préoccupations propres au Port Automne de Douala, en ce sens qu’il y’aura systématiquement des scans de marchandises à l’exportation pour lutter contre la fraude. Il permettra par la même occasion d’améliorer les statistiques du commerce extérieur à l’exportation. L’on dénombre également au rang des facilités que vont offrir cet appareil, une amélioration de la fluidité de passage des marchandises à l’exportation au Port Automne de Douala, ainsi qu’une réduction des risques de commerce et trafic illicite, et également une modernisation des analyses des marchandises.

Lire aussi : Port de Douala : détails sur le financement des chantiers de la RTC

D’après le manuel de procédures d’exploitation du scanner export au Port Automne de Douala, élaboré à cet effet, l’opération de scanning se fera par inspection non-intrusive du conteneur posé sur le camion, ceci à travers un balayage par rayon X, qui est le moyen le plus efficace de contrôler des marchandises importées en conteneur sans pour autant les décharger.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?